Conseils de lecture

Manuel de sommellerie professionnelle, Pour les apprentis sommeliers et tous les passionnés du vin

Pour les apprentis sommeliers et tous les passionnés du vin

Collectif

Ith Quebec

149,00
par (Libraire)
16 juin 2017

Prix de l'OIV 2016 : Catégorie 10 Encyclopédies

Cet ouvrage a reçu le Prix de l'OIV 2016 dans la catégorie Encyclopédie

Qu’est-ce-que le Jury des Prix de l’OIV ?
Les Prix de l’OIV récompensent les meilleurs livres parus au cours des deux
précédentes années, dont le contenu présente un apport original, pertinent et de portée internationale pour le secteur de la vigne et du vin.


La Vigne, Volume 2 : Les ravageurs et auxiliaires, 2
83,00
par (Libraire)
13 juin 2017

Prix de l'OIV 2017 Catégorie "Viticulture"

Cet ouvrage présente la faune très diversifiée qui fréquente les vignobles, en détaillant les espèces qui les menacent mais également celles qui épaulent discrètement le viticulteur jour après jour. Comme pour le premier volume, l'ouvrage bénéficie d'une qualité de présentation exceptionnelle et d'une grande utilité scientifique récompensé par le Prix de l'Office International du Vin catégorie Viticulture 2017


Skin contact / Voyage aux origines du vin nu

Alice Feiring, préface de Thierry Puzelat, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Sophie Brissaud

Nouriturfu

22,00
par (Libraire)
12 mai 2017

« Skin Contact », en quelques mots La spécialiste mondiale du vin naturel Alice Feiring traverse les terres originelles du vin, la Géorgie, et nous livre le récit édifiant de ses rencontres : depuis la sage éleveuse de vers à soie Lamara jusqu’au dernier vigneron de Staline, en passant par deux chasseuses de vin naturel japonaises, sans oublier bien sûr tous ces vignerons géorgiens, hommes et femmes qui ont de l’or liquide entre les mains. Les grandes tablées, les mémorables toasts et les mets locaux (dont les recettes sont détaillées au terme de chaque chapitre), ponctuent cette odyssée d’une Américaine amoureuse du vin dans la plus ancienne culture viticole au monde. Une aventure émouvante dont le point final ne nous donne qu’une seule envie : courir déguster l’un de ces vins de macération, ces vins « élevés en contact avec la peau des raisins » (skin contact) si sensuellement liés à leur terroir et leurs traditions depuis 8000 ans.


ABCDaire - Être vigneron ... en liberté
14,00
par (Libraire)
21 mars 2017

Ouvert à tous vents, cet abécédaire est dédié à tous les lecteurs aventureux à ceux qui veulent entrer dans la vigne pour y faire oeuvre vigneronne, et qui désireraient découvrir les tours et détours insoupçonnés du métier, à ceux qui aiment le vin et qui aimeraient passer par-delà le décor, à ceux qui aiment... les textes vivants et profonds. Toute en clins d'oeil, la prose de Christophe Beau offre un havre où rafraîchir sa pensée, et puiser des idées... a volonté !


Le vin et la guerre, Comment les nazis ont fait main basse sur le vignoble français

Comment les nazis ont fait main basse sur le vignoble français

Armand Colin

24,00
par (Libraire)
21 mars 2017

Durant la Seconde Guerre mondiale, le vin français n’a pas été un produit anodin : il s’est révélé être, avec la défaite, le butin le plus précieux de France aux yeux des dirigeants nazis. Dès 1940, des « Weinführer », délégués officiels désignés experts en vin et nommés par Berlin, prennent place dans toutes les régions viticoles de France pour coordonner le plus intense pillage que le pays ait connu jusqu’alors. Avec le relais très ambigu de l’État de Vichy et la collaboration de bien des professionnels français avec l’occupant, cet immense dispositif de captation de vin fut un drame que l’on a préféré oublier. Plus de soixante-dix ans après la fin du conflit, le temps est venu de livrer ce qu’il s’est vraiment passé.