Conseils de lecture

ABCDaire - Être vigneron ... en liberté
14,00
par (Libraire)
21 mars 2017

Ouvert à tous vents, cet abécédaire est dédié à tous les lecteurs aventureux à ceux qui veulent entrer dans la vigne pour y faire oeuvre vigneronne, et qui désireraient découvrir les tours et détours insoupçonnés du métier, à ceux qui aiment le vin et qui aimeraient passer par-delà le décor, à ceux qui aiment... les textes vivants et profonds. Toute en clins d'oeil, la prose de Christophe Beau offre un havre où rafraîchir sa pensée, et puiser des idées... a volonté !


Le vin et la guerre, Comment les nazis ont fait main basse sur le vignoble français

Comment les nazis ont fait main basse sur le vignoble français

Armand Colin

24,00
par (Libraire)
21 mars 2017

Durant la Seconde Guerre mondiale, le vin français n’a pas été un produit anodin : il s’est révélé être, avec la défaite, le butin le plus précieux de France aux yeux des dirigeants nazis. Dès 1940, des « Weinführer », délégués officiels désignés experts en vin et nommés par Berlin, prennent place dans toutes les régions viticoles de France pour coordonner le plus intense pillage que le pays ait connu jusqu’alors. Avec le relais très ambigu de l’État de Vichy et la collaboration de bien des professionnels français avec l’occupant, cet immense dispositif de captation de vin fut un drame que l’on a préféré oublier. Plus de soixante-dix ans après la fin du conflit, le temps est venu de livrer ce qu’il s’est vraiment passé.


De la salive de la terre naît l'esprit des cailloux

Laurent Martelet

Editions de l'Armançon

18,50
par (Libraire)
21 mars 2017

Viticulteur à Blagny, Laurent Martelet se livre à coeur ouvert sur son métier et avance des postulats scientifiques qui ne sont que des hypothèses et sont ouverts à toute discussion.

Comme la musique a ses mélomanes, le vin mérite bien son cortège d’adorateurs…

C’est sur cette réflexion que Laurent Martelet utilise la racine latine “vinum” et propose le mot “vinumane” pour nommer une personne passionnée par le vin. Alors vive la vinumania et tous les vinumanes !

En parcourant ce livre vous relèverez des phrases telles que : « Aimer le vin jusqu’aux racines de la vigne » ou encore « S’adapter à la norme mondiale, c’est vendre son âme au diable »… de quoi questionner Laurent Martelet qui répondra à toutes vos questions lors de cette dédicace.


L'effroi
20,00
par
12 mars 2017

Héroïsme ordinaire et notoriété en temps de guerre

Quand les médias changent une vie : usurpation, imposture, égarement, captation et manœuvres... où comment devient on quelqu'un d'autre, sans le vouloir, en ayant un acte individuel de prise de position ?
Roman très clair et consistant juste comme il faut dont la réflexion, sans être moralisatrice, en définitive, ne vous épargnera pas en ces temps "médiatiques" jusqu'à la perspicacité ?
à suivre ...


Des âmes simples
18,00
par
12 mars 2017

Humanisme et mots justes

Récit "ouvragé", touchant d'humanité, piquant de réflexions universelles, jouxtant la vie d'une vallée et des hommes qui la peuplent.
L'écriture est juste sans être pathétique, profonde sans être alourdie par ces âmes que le Frère Pierre doit épauler dans toutes les épreuves que la vie met devant eux...très beau roman qui mérite d'être remarqué, bien "forgé" !