Les 100 meilleurs polars américains

Les 100 meilleurs polars américains

Le magazine Sang-Froid a consacré son nouveau numéro au polar américain. On y retrouve notamment la liste des 100 meilleurs polars américains, réalisée en sollicitant "des journalistes et chroniqueurs littéraires venant de rédactions et d’horizons très variés, avec pour point commun un amour immodéré pour le polar et le roman noir". Voici ici un florilège de ce très beau classement !

Sang-froid thématique 3, Les 100 meilleurs polars américains

Les 100 meilleurs polars américains

Collectif

Sang-froid

15,00

Mystic river
9,65

Ce jour de 1975, Sean, Jimmy et Dave sont loin de se douter que leur destin va basculer de façon irrémédiable. Une voiture s'arrête à la hauteur des enfants, deux hommes qui se prétendent policiers font monter Dave avec eux sous prétexte de le ramener chez lui. Il ne reparaîtra que quatre jours plus tard. On ne saura jamais ce qui s'est passé pendant tout ce temps.

Vingt-cinq ans après les faits, les trois garçons ont fondé des familles. Comme un écho au kidnapping de Dave, l'assassinat de Katie, la fille de Jimmy, va les mettre de nouveau en présence. À mesure que Sean, qui est devenu flic, mène l'enquête, ce sont autant de voiles qui se lèvent sur de terribles vérités.

Roman très noir, mais aussi hymne à la vie, Mystic River est une œuvre qui touche droit au cœur. Clint Eastwood en a tiré une remarquable adaptation récompensée, entre autres, par l'Oscar du meilleur acteur pour Sean Penn et le César du meilleur film étranger.


Crépuscule sanglant

Éditions Gallmeister

12,50

“P.A.T. : Parti Au Texas”. En cette sanglante journée d’été 1845, Edward Little grave ces mots sur une souche près de sa maison calcinée. John, son frère aîné, a tué leur père d’un coup de fusil pour le protéger ; leur mère, à moitié folle, s’est enfuie ; Maggie, leur sœur chérie, a disparu. Désormais, John et Edward rêvent de partir s’installer sur les terres encore désertes du Texas. Mais le hasard les sépare brutalement, et les deux frères suivent chacun de leur côté la route brutale de l’Ouest, dans l’espoir vacillant que leurs vies de meurtres et de sang se croiseront aux confins désolés de la Frontière.

Dans la presse
Oubliez Davy Crockett et les autres héros de Fort Alamo. Crépuscule sanglant brosse un portrait bien plus sanglant et terrible que ce que les légendes nous ont fait croire.
LIBRARY JOURNAL

Une fois de plus, Blake démontre son talent pour mélanger les faits historiques à la fiction.
KIRKUS REVIEW


Candyland
8,00

Sadie Gingerich, une ancienne amish, est seule dans sa confiserie d’une ville minière de Pennsylvanie. Sa vie est bouleversée lorsque son fils est assassiné par sa petite amie, Allison. Cruauté du destin, Sadie rencontre Danny, le père d’Allison, en proie à ses propres démons. Leurs lourds passés et le choc du meurtre s’entremêlent pendant l’enquête de police, révélant une vérité indicible.
Entre les doux pâturages de la communauté amish, les montagnes isolées du Nord et les villes minières abandonnées de la Rust Belt, la vie et l’amour sont broyés, laminés par la drogue et la pauvreté de l’Amérique rurale. Un lieu où les rêves ne se réalisent jamais et où les fins heureuses n’existent pas.


Le poète

Le Livre de Poche

9,40

Chroniqueur judiciaire, Jack McEvoy ne peut croire au suicide de son frère jumeau. Si Sean, inspecteur de police, s’est bien tiré une balle dans la bouche, que vient faire ce Hors de l’espace, hors du temps d’Edgar Allan Poe écrit sur le pare-brise de sa voiture ? Et pourquoi Rusher, un indic qu’il devait voir ce jour-là, reste-t-il introuvable ? En s’immisçant dans une base de données du FBI pour les besoins d’un article, McEvoy découvre avec stupéfaction que beaucoup de policiers se suicident et que le FBI mène l’enquête sur la mort de son frère. Il comprend alors que cette affaire est en passe de lui fournir son plus gros scoop sur des meurtres en série. Mais il pressent aussi qu’il est devenu la prochaine cible du suspect…
LE classique absolu pour les fans de romans policiers.
 
Un livre au suspense implacable qui [a placé] Connelly au même niveau que Raymond Chandler ou James Ellroy, et l’[a fait] connaître dans le monde entier.  François Busnel, Lire.
 
Prix Mystère de la critique en 1998.