icone du menu burger icone de fermeture du menu burger
La Traversée des fleuves. Autobiographie
EAN13
9782021316889
Éditeur
Le Seuil
Date de publication
Collection
Fiction & Cie
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Traversée des fleuves. Autobiographie

Le Seuil

Fiction & Cie

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782021316889
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    7.99

  • Aide EAN13 : 9782021317848
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    7.99
Au depart, c'est l'Allemagne du XIXe siecle, celle des sapins de Noel et des
contes de Grimm, et, plus recemment, celle des romans de Thomas Mann, mais
deja prise dans la gangue du crime et de l'horreur nazis. Puis, apres un
precaire intermede florentin, c'est la Haute-Savoie sous l'Occupation et un
internat - lui aussi du siecle passe, ou les chatiments corporels sont la
regle - sous la menace constante des rafles d'enfants juifs.

A l'arrivee, c'est Paris et un destin de Français normal : professeur, pere et
grand-pere, qui ecrit, comme tout le monde. Et qui traduit beaucoup, ce qui
est plus rare.

Cet itineraire, celui de Georges-Arthur Goldschmidt, part d'une vieille
famille liberale de la bourgeoisie juive, apparentee a celle du poete Heinrich
Heine et etroitement melee a l'histoire de la ville de Hambourg, d'une enfance
allemande donc. Il passe par une adolescence française et provinciale, plongee
au coeur de l'aventure litteraire, de l'exaltation, de la honte des premiers
emois, et aboutit a la famille et a la fonction publique dans l'enseignement
laique.

"Devenu enfin adulte", comme il le dit lui-meme, l'auteur, juif de souche,
protestant de naissance, catholique par conversion, puis agnostique par
conviction, voit se croiser en lui le monde perdu des grands bourgeois de
Hambourg et le monde nouveau de Belleville. Des plaines de l'Elbe jusqu'aux
collines de la Seine.
S'identifier pour envoyer des commentaires.