icone du menu burger icone de fermeture du menu burger
Journal 1894-1909
EAN13
9782072645556
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Art et Artistes
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Journal 1894-1909

Gallimard

Art et Artistes

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782072645556
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    18.99

  • Aide EAN13 : 9782072645549
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    18.99

Autre version disponible

Lorsque Paul Signac démarre son journal, en 1894, il est installé à Saint-
Tropez, ce petit village qu’il a véritablement découvert deux ans auparavant,
à la suite de la mort de Georges Seurat, fondateur du néo-impressionnisme
(pointillisme) dont il veut poursuivre l’héritage. Alors qu’il est lui-même à
un « tournant » de sa carrière, et que l’art qu’il défend est peu considéré,
la France subit une vague d’attentats anarchistes. Signac, lui-même anarchiste
(mais non violent) et proche de certains des accusés du « procès des Trente »,
est ainsi amené à parler presque autant de politique que de peinture. Il en
sera ainsi tout au long de son journal, au cours duquel nous voyons se
succéder les crises que traverse la IIIe république encore jeune, en
particulier l’Affaire Dreyfus, en toile de fond des combats intellectuels et
picturaux de Signac. Le peintre qui a été tenté par la carrière d’écrivain
dans sa jeunesse, ne mâche ni ses mots ni sa pensée, même lorsqu’il réfléchit
histoire de l’art et peinture, ses propos demeurent accessibles au grand
public, qui découvre au fil des pages un homme aussi sportif qu’intellectuel,
maniant la barre de son bateau aussi bien que son pinceau et sa plume.
S'identifier pour envoyer des commentaires.