Alexandre Soljénitsyne
EAN13
9782213663753
Éditeur
Fayard
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Alexandre Soljénitsyne

Fayard

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782213663753
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

    30.99

Autre version disponible

Biographie traduite du russe par Marilyne Fellous

Voici la biographie la plus complète à ce jour du grand écrivain russe. Né en
1918, orphelin de père, élevé dans la pauvreté, il parvint cependant à faire
de brillantes études de mathématiques, physique, histoire, littérature et
philosophie. Décoré de l’Armée rouge pendant la Seconde Guerre mondiale, il
est arrêté en 1945 pour avoir critiqué Staline, et condamné à huit ans de camp
de travail. Après quatre autres années de relégation, il est réhabilité en
1957. En 1962, Khrouchtchev autorise la publication d’Une journée d’Ivan
Denissovitch, mais à partir de 1965, toutes ses œuvres sont interdites en
Union soviétique. Passées clandestinement à l’Ouest, elles sont aussitôt
traduites dans plusieurs langues étrangères : le Premier Cercle, le Pavillon
des cancéreux, de nombreuses nouvelles, enfin l’Archipel du Goulag, qui lui
vaut d’être arrêté en 1974, puis déchu de la citoyenneté soviétique et
expulsé. Prix Nobel de littérature en 1970, Soljénitsyne a vécu vingt ans aux
États-Unis où il a achevé la rédaction de sa gigantesque fresque historique
commencée en 1936 : la Roue rouge. Il a regagné en mai 1994 sa patrie, où il
est mort (à Moscou) en 2008.

Lioudmila Saraskina a eu accès aux archives personnelles de Soljénitsyne, qui
lui a également accordé de nombreux entretiens. Il en résulte une biographie
passionnante, qui ne manque ni d’action ni de rebondissements haletants et se
lit comme le grand roman du combat littéraire et moral contre l'ordre
totalitaire. Chaque épisode fourmille de détails qui introduisent le lecteur
dans l’univers de celui qui restera comme le géant des lettres russes de la
seconde moitié du XXe siècle.
Lioudmila Saraskina est historienne de la littérature russe, critique
littéraire et docteur en sciences philologiques. Spécialisée dans la
littérature du XIXe siècle, et en particulier dans l’œuvre de Dostoïevski,
elle porte aussi une grande attention à l’interprétation de la situation
actuelle de la Russie et de la littérature russe.
S'identifier pour envoyer des commentaires.