icone du menu burger icone de fermeture du menu burger
Les cités intérieures, Oeuvre romanesque
EAN13
9782234091658
Éditeur
Stock
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les cités intérieures

Oeuvre romanesque

Stock

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782234091658
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

    28.99

Autre version disponible

Anaïs Nin ne pensait pas devoir sa célébrité à ses extraordinaires journaux
intimes. Ils devaient simplement l’aider, selon elle, à prendre conscience de
ce qu’elle était et de ce qu’elle souhaitait devenir : une écrivaine reconnue
avec une œuvre véritable, entre autres, une série de romans dont le titre
serait  Les Cités intérieures, celles qui se situent au-delà des apparences,
de l’autre côté du miroir.


Dans ces  Cités intérieures, constituées de cinq romans –  Les miroirs dans le
jardin,  Les enfants de l’albatros,  Les chambres du cœur,  Une espionne dans
la maison de l’amour  et  La séduction du Minotaure  –, elle met en scène
trois femmes, trois amies, Lillian, Djuna et Sabina qui sont des reflets
fictionnels de l’auteure.

À travers ses héroïnes, Anaïs Nin tente de traiter les négations, le dédale et
la complexité de la nature féminine : Djuna et ses amours passionnées,
tempétueuses et qui se dégradent avec le temps dans  Les enfants de l’albatros
et  Les chambres du cœur  ; Sabina qui se veut libre mais se retrouve rongée
par la culpabilité et l’angoisse dans  Une espionne dans la maison de l’amour
et Lilian qui, dans le dernier roman de ce cycle romanesque, tire le fil
d’Ariane pour aller jusqu’au bout du labyrinthe de sa vie et y découvrir peut-
être le Minotaure.


Mais ces  Cités intérieures  sont surtout celles de l’auteure elle-même, dont
la vie et les rencontres passionnées et passionnantes, telles qu’on les
connaît grâce à ses journaux, constituent la matière première de ce cycle
fictionnel.

Traduit de l’anglais par Anne Metzger (Les miroirs dans le jardin  et  La
séduction du Minotaure), Béatrice Commengé (Les enfants de l’albatros),
Élisabeth Janvier (Les chambres du cœur) et Anne Laurel (Une espionne dans la
maison de l’amour)

PRÉFACE DE LAURE ADLER
S'identifier pour envoyer des commentaires.