icone du menu burger icone de fermeture du menu burger
Les sept vies d'Adrien Conus, Compagnon de la Libération, inventeur militaire de génie, agent secret de la France libre, rescapé d'un peloton d'exécution allemand, colonel perdu en Indochine, chasseur d'éléphants émérite...
EAN13
9782262085315
Éditeur
Perrin
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les sept vies d'Adrien Conus

Compagnon de la Libération, inventeur militaire de génie, agent secret de la France libre, rescapé d'un peloton d'exécution allemand, colonel perdu en Indochine, chasseur d'éléphants émérite...

Perrin

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782262085315
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    16.99

Autre version disponible

Compagnon de la Libération, inventeur militaire de génie, agent secret de la
France Libre, rescapé d'un peloton d'exécution allemand, colonel perdu en
Indochine, chasseur d'éléphants émérite et ... amant imprudent : les sept vies
d'Adrien Conus
Bien souvent galvaudée, la formule " une vie de roman " s'applique
parfaitement au Compagnon de la Libération Adrien Conus (1900-1947). Sa vie
fut courte mais d'une richesse inouïe : ce franco-russe né à Moscou, fut tour
à tour chercheur d'or et trafiquant d'ivoire, guide de chasse et chef de
village en Afrique avant de rejoindre la maigre phalange des Français Libres
du général de Gaulle dès 1940. Il est de tous les théâtres de guerre de la
geste gaulliste au Levant et en Afrique du Nord (notamment à Bir-Hakeim) avant
de rejoindre les services secrets du Général à Londres. Formé à la dure par
les Anglais, il est envoyé dans le Vercors cerné. Après sa capture par les
Allemands, il échappe miraculeusement au peloton d'exécution. En 1945, il est
infiltré en Allemagne nazie dans la région stratégique de Ruhr pour y conduire
des actions commando. Avec ses camarades, il incarne alors ce qui se fait de
mieux en matière de combat indirect et "spécial". Addict à la guerre, couvert
de décorations, le colonel Conus connaîtra en Indochine un destin " à la
capitaine Conan ". Efficace, mais trop sulfureux, le commando qu'il a créé est
dissous en catastrophe. Malade, il rentre pour mourir sur sa terre d'adoption,
l'Afrique noire. Mais même après sa mort, cet amant imprudent fera parler de
lui dans les coursives du contre-espionnage français... Pourquoi ?
Grâce à des archives inédites - notamment des services secrets français et
anglais - et des témoignages familiaux, Pierre Servent brosse ici un portrait
en forme de sanguine d'un guerrier hors norme que son ami Joseph Kessel avait
raison de considérer comme un pur héros sans pour autant être " un ange ".
C'est dans ce clair-obscur que la plume subtile et documentée de Pierre
Servent nous entraîne magistralement.
S'identifier pour envoyer des commentaires.