icone du menu burger icone de fermeture du menu burger
Ce monde-là II : Umpachanka
EAN13
9782383269182
Éditeur
Éditions les 3 colonnes
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Ce monde-là II : Umpachanka

Éditions les 3 colonnes

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782383269182
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    16.99

Autre version disponible

« Umpachanka » est naturellement la suite de notre incursion dans « Ce monde-
là » dont « Enthäaleusz » s’est imposée d’emblée comme un carrefour
incontournable et le point de départ d’une multitude de réactions en chaînes.

Monah y a échoué de la plus rocambolesque des manières en percutant de plein
fouet la vie peut-être exagérément tranquille d’un Juan Pedro sûrement trop
jeune encore pour s’enliser dans un train-train ne correspondant pas vraiment
à sa vraie nature. Tel le papillon moyen, notre Mêlgwen favorite s’est vue
métamorphosée en Umpachanka par le truchement d’un chaman de l’autre bout de
l’hémisphère qui l’a érigée en réincarnation sacrée sans autre forme de
procès. À partir de là, sa trajectoire et celle de son environnement plus ou
moins proche vont subir une accélération non négligeable. Pour autant, elle
n’est pas non plus le nombril de l’univers et pléthore d’entités incarnées
entrent en émulsion, s’agitant en tous sens, se crêpant le chignon à l’envi,
ou mettant toute leur bonne volonté à poursuivre des objectifs improbables,
laissant ainsi présager que décidément non, ce monde-là n’est peut-être pas si
différent de ce monde-ci.

Né le 15 septembre 1959 à Aubagne, Jean-Pierre Platet se passionne très tôt
pour la lecture, l’histoire et la musique. En 1978, un grave accident de la
circulation vient bouleverser sa vie : traumatisme crânien, coma, et séquelles
neurologiques marquent le début d’un parcours chaotique. À l’aube de l’an
2000, habité par un impérieux besoin d’écrire, il entreprend la rédaction de
son premier livre Impossible qui sera publié en 2020. Depuis, il ne cesse
d’écrire.
S'identifier pour envoyer des commentaires.