icone du menu burger icone de fermeture du menu burger
Le Livre des îles : Atlas et récits insulaires de la Genèse à Jules Verne
EAN13
9782600306829
Éditeur
Droz
Date de publication
Collection
Cahiers d'Humanisme et Renaissance - Les Seuils de la Modernité
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Livre des îles : Atlas et récits insulaires de la Genèse à Jules Verne

Droz

Cahiers d'Humanisme et Renaissance - Les Seuils de la Modernité

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782600306829
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne

    Mise en Forme

    • Aucune information

    Fonctionnalités

    • Brèves descriptions alternatives

    Normes et Réglementations

    • Aucune information
    34.99

Autre version disponible

On appelle Insulaire (en italien Isolario) un atlas exclusivement composé de
cartes d’îles. Plus simplement, l’Insulaire, c’est le Livre des îles, titre de
l’atlas nautique rassemblé vers 1420 par le Florentin Buondelmonti. Le genre
connaît un essor ininterrompu du XVe au XVIIIe siècle. Non seulement la terre
entière est a guisa d’un’Isola, comme une île au milieu des océans, mais la
description en archipel favorise aussi une appréhension progressive du monde,
émietté et particularisé à l’infini. L’Insulaire va de pair avec l’éloge de la
variété. Il se rencontre à une époque où fleurit la bigarrure, où celle-ci
apparaît comme le signe du divin dans le monde. Les systèmes de l’âge moderne
ont eu raison, semble-t-il, de l’esprit d’archipel. A l’ère de l’homme
unidimensionnel et de la globalisation, il est urgent de renouer avec une
configuration de la terre parcourue de lacunes et de béances, mais contenant
une place pour chaque singularité, fût-ce la plus imprévisible.
Si l’Insulaire est un atlas, il est aussi un récit. Un récit fragmenté,
discontinu, en archipel. Prolongeant l’histoire de l’Insulaire nautique, et
tirant de celui-ci un modèle descriptif, ce nouveau Livre des îles conduit de
la Genèse à Jules Verne et de l’Odyssée aux Iles Enchantées de Melville. Il a
pour escales l’Histoire vraie de Lucien, la Navigation de saint Brandan, le
Quart Livre de Pantagruel de Rabelais, les îles tour à tour satiriques et
amoureuses de l’âge classique, les Voyages de Gulliver de Swift, l’herbier des
îles du botaniste Tournefort et L’Archipel de la Manche de Victor Hugo.
S'identifier pour envoyer des commentaires.