icone du menu burger icone de fermeture du menu burger
Du fanatisme dans la langue révolutionnaire ou de la persécution suscitée par les barbares du dix-huitième siècle, contre la religion chrétienne et ses ministres
EAN13
9782848325545
Éditeur
Artois Presses Université
Date de publication
Collection
Artoithèque
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Du fanatisme dans la langue révolutionnaire ou de la persécution suscitée par les barbares du dix-huitième siècle, contre la religion chrétienne et ses ministres

Artois Presses Université

Artoithèque

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782848325545
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    7.99

Autre version disponible

Dans son essai Du fanatisme dans la langue révolutionnaire publié au cœur du
Directoire (1797), Jean-François Laharpe, homme de lettres autrefois proche
des philosophes des Lumières, dénonce la « langue révolutionnaire » qui, selon
lui, a conduit au pouvoir sans limites des jacobins. Par-delà le procès
véhément des menaces qui continuent de peser sur la pratique religieuse,
Laharpe développe une réflexion sans précédent sur les liens politiques du
dire et du faire, sur le caractère proprement performatif de la langue
révolutionnaire. De plus, attentif à la diversité des signes de la révolution
(fêtes de la Raison, abjurations publiques, instauration d’un nouveau
calendrier etc.), Laharpe esquisse une véritable sémiologie du fait
révolutionnaire. Nous reproduisons ici l’édition originale de l’essai de
Laharpe, Du fanatisme dans la langue révolutionnaire, ou de la persécution
suscitée par les barbares du XVIIIe siècle, contre la religion chrétienne et
ses ministres. Chez Migneret, À Paris, An V (1797).
S'identifier pour envoyer des commentaires.