icone du menu burger icone de fermeture du menu burger
Vérité
EAN13
9788726730456
Éditeur
SAGA Egmont
Date de publication
Collection
Les Quatre Évangiles
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Vérité

SAGA Egmont

Les Quatre Évangiles

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9788726730456
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    2.99
Dans l'école laïque de Jonville un enfant a été violé et tué. Simon, un
instituteur juif, est accusé puis condamné. Son collègue Marc Froment lutte à
ses côtés pour rétablir la vérité. Mais l'ensemble du clergé truque les
preuves, influence la justice, et ment pour discréditer les écoles laïques et
pour protéger le vrai criminel, un frère des écoles chrétiennes. Troisième de
la série inachevée de Zola « Les Quatre Évangiles », rédigé lors de la
séparation de l'Église et de l'État, « Vérité » illustre le combat entre
laïcité et religion. Paru au lendemain de la mort de l'auteur dans L'Aurore,
Zola s'impose en défenseur d'une minorité injustement persécutée. Émile Zola
(1840-1902) est un écrivain considéré comme le plus lu et traduit du monde.
Fils d’un ingénieur, il passe sa jeunesse à Aix-en-Provence. Son père meurt
alors que Zola n’a que sept ans. Sa mère est en difficulté financière, et Zola
est privé d’études. Il échoue deux fois le bac de français, et cherche du
travail pour pallier au problème d’argent. Il obtient un poste de commis chez
Hachette après une série de métiers déplaisants. Zola grimpe les échelons et
devient en 1860 responsable de la publicité au sein d’Hachette. Grâce à cette
situation, il se noue d’amitié avec des écrivains contemporains (Flaubert,
Alphonse Daudet, Huysmans, Maupassant...) En 1867, il publie «Thérèse Raquin»,
un roman naturaliste qui fait scandale dans la presse. Cependant, il continue
sur sa lancée et publie une grande quantité de romans naturalistes, avec entre
autres les «Rougon-Macquart». Il s’impose ainsi en maître du naturalisme
littéraire. À compter de la publication de «l'Assommoir», ses publications
prennent de l’ampleur au sein du monde littéraire. Alors qu’il s’achète une
villa à Médan, il publie avec Guy de Maupassant, J.-K. Huysmans, Henry Céard,
Léon Hennique et Paul Alexis «Les Soirées de Médan». Zola est aussi connu pour
avoir lutter contre l’antisémitisme: Le 13 janvier 1898, il publie une lettre
ouverte dans le journal l'Aurore de Georges Clemenceau, intitulée
«J'accuse...!»
S'identifier pour envoyer des commentaires.