icone du menu burger icone de fermeture du menu burger
Qu'il était beau mon pays
EAN13
9791020356185
Éditeur
Éditions Baudelaire
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Qu'il était beau mon pays

Éditions Baudelaire

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9791020356185
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne

    Mise en Forme

    • Usage du contraste

    Fonctionnalités

    • Aucune option d'accessibilité au système désactivée (exception)
    • Navigation dans la table des matières
    • Balisage de la langue fourni

    Normes et Réglementations

    • Aucune information
    12.99

Autre version disponible

À travers le récit de sa vie, Félicien Karege nous plonge dans le Rwanda
d’avant les crises sanglantes qui ont eu lieu à la fin des années cinquante.
Il passe une enfance heureuse au Mayaga, une région sans histoire épargnée par
les drames du « Muyaga », décrivant une époque où Hutu et Tutsi vivent en
harmonie. Devenu adulte, il découvre et subit les humiliations et les
discriminations anti-tutsi à l’école puis à l’université. Après avoir traversé
ces périodes tragiques mais aussi vécu des temps de bonheur, l’auteur nous
décrit les combats qui ont été les siens. Il fait partie de cette génération
sacrifiée, dont les rêves se sont brisés sur le mur de l’exclusion ; une
génération résiliente qui ne rêvait que du retour au pays.
Ce témoignage raconte au monde ce qu’ont vécu les Tutsi du Rwanda : la
stigmatisation, l’exclusion et le génocide.


Félicien Karege naît au Rwanda en 1950, au Mayaga, dans le sud du pays. Neuf
ans plus tard, son pays bascule dans la violence. Lorsqu’il est étudiant,
l’auteur découvre les discriminations ethniques et est violemment expulsé de
l’université avec ses camarades tutsi en 1973. Il fuit le pays, s’exile au
Burundi puis en Suisse, où il fait des études de biologie. En 1981, il devient
docteur en Sciences (PhD), puis il entame une carrière académique. Durant
trente ans, il est enseignant-chercheur en neurosciences à l’Université de
Genève et aux Hôpitaux Universitaires de Genève. Il exerce ensuite comme
professeur de biologie moléculaire à l’Université du Rwanda pendant dix ans.
Aujourd’hui retraité, il continue de prodiguer des conseils scientifiques dans
des domaines divers. Il est marié, père et grand-père et vit entre le Rwanda
et la Suisse.
Témoin impuissant à l’effondrement du monde paradisiaque de son enfance passée
au Mayaga, il décide de raconter le parcours de sa vie pour contribuer à la
connaissance historique de ce calvaire subi par le peuple rwandais, pour les
générations futures.
S'identifier pour envoyer des commentaires.