icone du menu burger icone de fermeture du menu burger
De nos morts... vivons !, Episode 1
EAN13
9791023608267
Éditeur
Publishroom
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

De nos morts... vivons !

Episode 1

Publishroom

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9791023608267
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    0.99

  • Aide EAN13 : 9791023608267
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Partage

      6 appareils

    0.99
L’étrange dernière rencontre d’un éditeur sceptique et de son auteur à
succès...

Ce premier livre, que je vous suggère de prendre pour le premier chapitre
d’une œuvre plus large, regardez-le comme une épure. Il retrace l’étrange
dernière rencontre d’un éditeur sceptique et de son auteur à succès… Ils se
retrouvent bouleversés lors d’un échange d’une teneur que rien n’annonçait, de
sorte qu’ils ne peuvent « enfin » se sentir soulagés mais soulagés tout de
même.
Quentin, éditeur, a vainement tenté d’écrire son autobiographie, un projet que
lui arrache son plus cher auteur dans une tentative tout aussi vaine. Une
femme paraît (les prochains livres nous apprendront qui elle est et ce que
deviendra ce livre)… Un livre d’abord sans écriture car ici seule compte et
parle à l’auteur sa nouvelle écriture lorsqu’elle lui devient impossible.

A travers ce premier chapitre, plongez-vous dans une saga poétique et
littéraire !

EXTRAIT

Seul, je m'attardais à suivre leur éloignement, je me figeais à leur allure,
trop arrangée pour ne pas être parlante, et puisque mes pensées me retenaient
d'aller au-devant d‘eux, à distance je me laissais entraîner par la
transparence de leur esprit vers ce qu'ils cristallisaient. J'écartais cette
femme qui marchait devant lui mais que plus rien ne colorait. Je m‘arrêtais au
silence de leur séparation, lui portant une attention plus délicate que la
tendresse ressentie par un prêtre à une quelconque célébration. Je fixais
Quentin tandis qu'ils restaient un dernier instant à se dévisager; de son
regard familier je m'attirais ses volontés de recouvrer nos bavardages passés.
Enfin, je me levais et sortais seul, le regard fugacement tourné vers un homme
autrement brisé qui s‘empressait de prendre place dans ce décor desséché.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Rien ne prédestinait Adel Benabdallah à l’écriture. Né dans un milieu
populaire, sans livres, mais riche en histoires, il a aujourd’hui 45 ans, et
écrit ce qui lui était venu lorsqu’il en avait 20. Au lecteur, il demande de
porter à ce livre l’attention que réclame son écriture. Elle est celle d’un
homme qui d’abord inculte, se reprend au terme de deux décennies d’un progrès
qui ne l’auront avancé en rien.
S'identifier pour envoyer des commentaires.