icone du menu burger icone de fermeture du menu burger
Merci, papa, de m’avoir rendue invincible, Roman
EAN13
9791037753762
Éditeur
Le Lys Bleu Éditions
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Merci, papa, de m’avoir rendue invincible

Roman

Le Lys Bleu Éditions

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9791037753762
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Partage

      6 appareils

    7.99

  • Aide EAN13 : 9791037753762
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    7.99

Autre version disponible

« J’ai à peine 30 ans et je viens de perdre mon père d’un cancer, un mélanome
: un cancer de la peau. Un soir, seule chez moi, alors que l’angoisse gagnait
petit à petit du terrain dans chaque recoin de mon petit être, je me suis mise
à écrire. À rédiger mon histoire, notre histoire : celle de la maladie de mon
père. Au rythme de mes émotions, j’ai laissé mes mains taper sur le clavier.
J’avais ce besoin latent de me délester d’un poids, de confier à mon
ordinateur, de la manière la plus intime, tout ce que j’avais pu vivre depuis
le début de la maladie de mon père, en mai 2017. Puis au fur et à mesure j’en
ai fait un témoignage qui s’adresserait notamment aux personnes vivant ou
ayant vécu ce même drame familial, afin qu’elles ne se sentent plus seules.
J’ai eu à cœur de raconter la façon avec laquelle j’ai vécu chacun des étapes
et obstacles qui se sont présentés à moi ces dernières années, mais surtout
comment j’en ai fait une force. Une force qui ne m’a plus jamais quittée. Ce
témoignage est une ode à l’amour de soi et à la résilience. Il est la preuve
que rien n’est définitif, que rien n’est perdu tant que l’on ne le décide pas.
Cette façon de penser et de voir les choses a été mon fil conducteur et c’est
le sens que j’ai voulu donner à cet ouvrage. »


À PROPOS DE L'AUTEURE


En plus d’être un moyen d’évasion, l’écriture a toujours été simple et fluide
pour Marine Augé-Courtoi. Initialement, la rédaction de Merci, papa, de
m’avoir rendue invincible était destinée à lui permettre de se libérer
psychologiquement de la souffrance qui fut celle du deuil. Puis, très
rapidement, elle eut envie que ses mots puissent, à leur tour, apaiser les
souffrances des personnes qui ont vécu, ou qui vivent, la même épreuve
familiale que la sienne.
S'identifier pour envoyer des commentaires.