icone du menu burger icone de fermeture du menu burger
Cinémiracles, l’émerveillement religieux à l’écran
EAN13
9791096098385
Éditeur
Playlist Society
Date de publication
Collection
Collection EdPS
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Cinémiracles, l’émerveillement religieux à l’écran

Playlist Society

Collection EdPS

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9791096098385
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    6.99

Autre version disponible

Dès la naissance du cinéma et le court-métrage Le Christ marchant sur les
flots de Georges Méliès (1899), les cinéastes se sont emparés des sujets
religieux, et plus spécifiquement de la question des miracles. Dans de grandes
fresques hollywoodiennes, telles que Les Dix Commandements (Cecil B. DeMille,
1956) ou Ben-Hur (William Wyler, 1959), le miracle constitue l’apothéose qui
associe la sidération des spectateurs à un émerveillement religieux.

D’Ordet (Carl Theodor Dreyer, 1955) à L’Apparition (Xavier Giannoli, 2018) en
passant par Bruce tout-puissant (Tom Shadyac, 2003), le phénomène miraculeux a
connu une multiplicité d’évocations, au cinéma et dans les séries. C’est à
chaque fois une expérience-limite qui fait s’opposer l’invisible et le
visible, la folie et la raison, le bien et le mal. Par la mise en scène, le
miracle peut être sublimé, dénoncé comme supercherie, ou au contraire trouver
une dimension nouvelle. Cinémiracles, l’émerveillement religieux à l’écran
explore les modes de représentation du miracle, au croisement des questions
esthétiques et spirituelles

Timothée Gérardin est critique de cinéma. Il est le fondateur du blog Fenêtres
sur cour et l’auteur de Christopher Nolan, la possibilité d’un monde (Playlist
Society, 2018).
S'identifier pour envoyer des commentaires.