De Séoul à Pyongyang, idées reçues sur les deux Corées
Éditeur
Le Cavalier Bleu Editions
Date de publication
Collection
Idées reçues - Grand angle
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

De Séoul à Pyongyang

idées reçues sur les deux Corées

Le Cavalier Bleu Editions

Idées reçues - Grand angle

Offres

  • Aide EAN13 : 9791031801438
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    6.99

  • Aide EAN13 : 9791031801421
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    6.99
Entre fascination pour le Japon et crainte de la Chine, on s’est longtemps
désintéressé de la Corée. La Guerre de Corée (1950-1953), la division de la
péninsule entre un Nord communiste et un Sud capitaliste, les camps de
concentration au Nord et le miracle économique au Sud, c’est à peu près tout
ce que ce pays évoquait. Puis, les Jeux olympiques de Séoul et la conversion
du Sud à la démocratie (1988), la coupe du monde de football (2002) ou la
réussite insolente de conglomérats comme Samsung, Hyundai ou L.G. ont commencé
à nous intriguer. Mais cette curiosité croissante qui, pour les cinéphiles ou
les internautes, n’est pas loin de tourner à la « Corée-mania », véhicule
encore nombre d’idées reçues : « La Corée du Nord est communiste et la Corée
du Sud capitaliste », « Les Coréens sont obéissants et disciplinés », « Les
Coréens sont les champions des nouvelles technologies », « Le cinéma coréen
est un des plus inventifs au monde », « Tous les Coréens s’appellent Kim »…
Regards croisés d’un Français fin connaisseur de la Corée et d’un journaliste
coréen, cet ouvrage vise à dépasser ces images d’Épinal qui collent encore au
« Pays du matin calme ».
S'identifier pour envoyer des commentaires.