Le goût des pesticides dans le vin, avec un petit guide pour reconnaître les goûts des pesticides
1 autre image
  •  
EAN13
9782330093006
ISBN
978-2-330-09300-6
Éditeur
Actes Sud
Date de publication
Collection
Nature
Nombre de pages
160
Dimensions
19 x 11 x 1 cm
Poids
104 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le goût des pesticides dans le vin

avec un petit guide pour reconnaître les goûts des pesticides

De ,

Préface de

Autres contributions de

Actes Sud

Nature

Offres

Autre version disponible

Le vin, en tant que produit fermenté, a des vertus détoxifiantes insoupçonnées quand il n'est pas traité. Mais la viticulture conventionnelle est parmi les plus gros consommateurs de pesticides au monde. Ces substances nous intoxiquent durablement et, par leur proximité chimique avec les arômes naturels, déforment le goût des vins.
C'est ce que nous montrent les auteurs de ce livre, où l'on découvre aussi qu'il est possible d'apprendre à reconnaître le goût des pesticides, pour pouvoir ensuite éviter les produits qui en contiennent. En effet, ils ont proposé à des cuisiniers et à des vignerons une expérience inhabituelle : goûter des pesticides dilués dans de l'eau aux doses où ils ont été identifiés dans des vins. Une palette de nouveaux goûts et de sensations s'ébauche dans le cerveau, qui permet peu à peu de déceler la présence de pesticides.
Un "Petit guide" démine les caractéristiques, au nez et à la bouche, de onze pesticides parmi les plus répandus dans les vins. Ce livre n'est pas un guide oenologique. Il se conçoit plutôt comme un outil original, de science pour tous, plaidant pour une recherche du bien-vivre et du bien-manger qui passe par l'éradication des substances chimiques nocives.

Jérôme Douzelet, artisan cuisinier responsable, est aussi administrateur du CRIIGEN. Ensemble, ils ont déjà publié chez Actes Sud Poisons cachés ou plaisirs cuisinés (2014, prix Chapitre Nature 2015).

Gilles-Éric Séralini, professeur et chercheur à l'université de Caen, spécialiste des OGM et des pesticides, a reçu le prix international du Lanceur d'alerte 2015, et le prix Théo-Colborn 2016 pour la santé environnementale aux États-Unis.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
19 janvier 2018

Préface de Marc Veyrat

Cet ouvrage n’est pas seulement un ouvrage de santé publique, il est également d’utilité publique. Car porter à la connaissance de tous les dangers d’une production anarchique et irrespectueuse des lois de la nature, dans ces temps où les grands ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Gilles-Éric Séralini