Sur quoi reposent nos infrastructures numériques ?, Le travail invisible des faiseurs du web
Éditeur
OpenEdition Press
Date de publication
Collection
Encyclopédie numérique
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Sur quoi reposent nos infrastructures numériques ?

Le travail invisible des faiseurs du web

OpenEdition Press

Encyclopédie numérique

Offres

  • Aide EAN13 : 9782821894938
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    5.99
Aujourd’hui, la quasi-totalité des logiciels couramment utilisés sont
tributaires de code dit « open source », créé et maintenu par des communautés
composées de développeurs et d’autres talents. Ce code peut être repris,
modifié et utilisé par n’importe qui, entreprise ou particulier, pour créer
ses propres logiciels. Partagé, ce code constitue ainsi l’infrastructure
numérique de la société d’aujourd’hui... dont les fondations menacent
cependant de céder sous la demande ! En effet, dans un monde régi par la
technologie, qu’il s’agisse des entreprises du Fortune 500, du Gouvernement,
des grandes entreprises de logiciel ou des startups, nous sommes en train
d’accroître la charge de ceux qui produisent et entretiennent cette
infrastructure partagée. Or, comme ces communautés sont assez discrètes, les
utilisateurs ont mis longtemps à en prendre conscience. Tout comme
l’infrastructure matérielle, l’infrastructure numérique nécessite pourtant une
maintenance et un entretien réguliers. Face à une demande sans précédent, si
nous ne soutenons pas cette infrastructure, les conséquences seront
nombreuses. L’entretien de notre infrastructure numérique est une idée
nouvelle pour beaucoup, et les problèmes que cela pose sont mal cernés. Dans
cet ouvrage, Nadia Eghbal met au jour les défis uniques auxquels sont
confrontées les infrastructures numériques et comment l’on peut œuvrer pour
les relever.
S'identifier pour envoyer des commentaires.