La météorologie des Anciens, Le cas du monde agricole et viticole - Entre savoir patrimonial et observation scientifique
1 autre image
  •  
EAN13
9782343135878
ISBN
978-2-343-13587-8
Éditeur
L'Harmattan
Date de publication
Nombre de pages
260
Dimensions
24 x 15 cm
Poids
473 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

La météorologie des Anciens

Le cas du monde agricole et viticole - Entre savoir patrimonial et observation scientifique

De

L'Harmattan

Offres

Aucune manifestation de la nature et du ciel n’avait de secret pour les Anciens du monde agricole et viticole. Depuis les temps les plus lointains, ils savaient observer et transmettre leurs connaissances, le plus souvent sous la forme de dictons, afin de se prémunir contre les aléas climatiques et d’assurer de bonnes récoltes. Cette transmission orale concernait aussi les conseils sur les périodes propices aux pratiques culturales (taille, fumures, labours, récoltes, etc.) ; elle s’effectuait lors des veillées, des fêtes patronales, permettant les échanges et assurant les liens de la communauté villageoise et entre les générations.Il ne faut pas oublier que jusqu’à la Révolution industrielle du milieu du XIXe siècle, la France est rurale à 90 %, et a surtout la préoccupation d’assurer sa nourriture.

Dans toutes les recherches actuelles concernant les rapports de la météorologie et des cultures, le point de départ est constitué par la masse des informations basées sur l’observation et l’expérience des gens de la terre. Les chercheurs ont tiré profit de ces connaissances, fruit d’une longue expérience
acquise au cours de nombreux siècles, d’une excellente observation des relations entre le ciel et la terre sur laquelle évoluent hommes et plantes. Les sciences, les techniques, les technologies progressent, mais il ne faut pas oublier ou mépriser le savoir des Anciens qui a alimenté, et qui alimente encore, les
recherches universitaires.
Les connaissances des Anciens dans la prévision du temps par les dictons, par l’observation de la nature et de ses phénomènes, sont encore valables en grande partie aujourd’hui, elles méritent notre attention et notre respect. Ce savoir populaire est un véritable héritage patrimonial.

Roger-Paul Dubrion est agrégé en histoire et géographie, docteur en bioclimatologie. Ses travaux concernent surtout les climats et leurs rapports avec les végétaux dont les vignobles. Ses publications ont été récompensées au niveau national et international. Il est l’actuel directeur scientifique du Centre d’histoire de la vigne et du vin
S'identifier pour envoyer des commentaires.