Le Mort dans la ville, Pratiques, contextes et impacts des inhumations intra-muros en Anatolie, du début de l'Age du Bronze à l'époque romaine
Éditeur
Institut français d’études anatoliennes
Date de publication
Collection
Rencontres d’Archéologie de l’IFEA
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Mort dans la ville

Pratiques, contextes et impacts des inhumations intra-muros en Anatolie, du début de l'Age du Bronze à l'époque romaine

Institut français d’études anatoliennes

Rencontres d’Archéologie de l’IFEA

Offres

  • Vendu par Librairie Athenaeum
    AideEAN13 : 9782362450556
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    0.00
Le développement de rites mortuaires complexes dans l'histoire de l'Homme a résulté dans un rôle croissant joué par les pratiques funéraires utilisées comme moyen de resserrer les liens à l'intérieur d'une même communauté. À cet égard, le singulier usage d'inhumer un individu au cœur de la communauté révèle avec acuité la force de cette relation que pouvaient entretenir les vivants et les morts. Les découvertes archéologiques récentes ont souligné l'importance de telles pratiques liées aux inhumations intra-muros en Anatolie. Bien qu'il semble possible de tisser un lien continu entre ces coutumes, les contextes dans lesquels s'inscrivent la pratique d'inhumer une personne au cœur même de la communauté, depuis l'enfant du Néolithique à Çatalhöyük à la libraire de Celsius à Ephèse, en passant par le Mausolée d'Halicarnasse, ont néanmoins radicalement changés en fonction des époques et des lieux. L'objectif de ce volume, en rassemblant des spécialistes de périodes et d'horizons différents, est d'offrir non seulement un point général de nos connaissances sur ces questions, mais aussi un éclairage concernant le mécanisme de ces pratiques, leur contexte et leur impact en Anatolie, du début de l'Âge du Bronze à l'époque romaine.
S'identifier pour envoyer des commentaires.