Bumberry, l’Archibun (Le récit d’une sombre crapule qui se croyait sympathique)
Éditeur
Le Lys Bleu Éditions
Date de publication
Collection
Les chroniques de Pekigniane
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Bumberry

l’Archibun (Le récit d’une sombre crapule qui se croyait sympathique)

Le Lys Bleu Éditions

Les chroniques de Pekigniane

Offres

  • AideEAN13 : 9782851135070
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Partage

      6 appareils

    3.99

  • AideEAN13 : 9782851135070
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    3.99
**Qui est donc ce mystérieux touriste qui recherche sa femme et quelles sont
ses réelles intentions ? Retrouvez l'univers particulier de la ville de
Pekigniane, où les intrigues politiques, les débats et les guerres menacent la
tranquillité des Buns...**

Est-il simplement un brave touriste, dont la femme, Rachel, aurait disparu à
Pekigniane ?
Est-ce pour cela que pendant des années, il a erré dans tout Pekigniane à sa
recherche et que, pendant les nuits de la pleine lune, il se gave de psah et
aborde tout un chacun en demandant : « Vous avez vu Rachel ? ».
Quel mystère constituait sa vie d’avant, dans le monde ?
Comment expliquer sa disparition subite peu avant les guerres du Psah ?
Aurait-il retrouvé sa femme et serait-il rentré en Grande-Bretagne, ou aurait-
il émigré au Château-lumière ?
Peut-être n’est-il qu’une crapule travaillant pour la CIA et l’alliance
Américano-arabe voulant déclencher une guerre d’extermination.
Est-ce pour toutes ses raisons qu’il serait devenu Archibun afin de renverser
le Bobun et de s’emparer de Pekigniane ?

Archibun (Extrait du guide du voyageur de Pekigniane).
C’est la fonction la plus étrange chez les buns.
Son mode désignation en fait toute l’originalité.
Pendant un an, l’Archibun exerce un pouvoir absolu sur les kobuns. À la fin de
cette période, quel que soit le résultat de son mandat, il est décapité en
public. Sa tête est lancée à la foule. La personne qui la ramasse devient le
nouvel Archibun pendant un an.
Le pouvoir de l’Archibun est important. Il s’occupe de l’entretien de
Pekigniane-City, des relations extérieures, sous le contrôle du Bobun et de la
Mabun. Il organise les manifestations et les fêtes.
Son pouvoir n’est pas qu’honorifique. Il a pouvoir de vie et de mort sur tous
les kobuns.

**Plongez-vous dans le nouveau tome des _Chroniques de Pekigniane_ , une saga
fantasy surprenante et imaginative qui mêle science-fiction, héroïque-
fantaisie et achronie! Explorez les relations de pouvoir dans le monde des
Buns, riche en personnages inédits... À noter que chaque tome peut se lire de
manière autonome et dans n'importe quel ordre.**

EXTRAIT

Il continua son chemin pour déboucher dans la salle du conseil des Buns. Des
colonnes d’orichalque et d’airain soutenaient un haut plafond à caissons. Des
bas-reliefs recouvraient les murs. Y figuraient le retour du Bobun et
l’extermination des archanges et des anges. On suivait l’histoire, comme sur
une bande dessinée, en faisant le tour de ce hall immense. Les colonnes aux
cariatides, représentant dragounes, banjees, griffons et krakens enlacés,
soutenaient les voûtes monumentales. Le décor délirant du palais du Bun le
faisait toujours sourire. Il était le fruit de son imagination et de ses
délires inconscients. Lilith y avait puisé la matière nécessaire à sa mise en
forme.
Il s’installa en seiza sur un divan à l’Oriental. Un sommier juste assez
ferme, sur lequel reposait une table basse, permettait à chacune de choisir la
posture qui lui convenait. Assis étendu, peu importe, la couche et ses
coussins autorisaient n’importe quelles positions. La sellette accueillerait
de quoi se désaltérer et se restaurer.

À PROPOS DE L'AUTEUR

**Bruno Benattar** est né en 1951 poursuit des études de sciences économiques
et de sociologie. Fortement influencé par les mouvements sociaux de mai 1968.
Il milite activement dans des mouvements pacifistes, non marxistes et non
violents, tout en pratiquant les aux arts martiaux, encore aujourd’hui.
Refusant de s’intégrer dans la vie professionnelle, il visite le monde et
exerce les métiers de moniteur de voile et de plongée bouteille. Pendant près
de trente ans, il travaille comme consultant en droit social, après avoir
repris des études. Il publie de nombreux articles et ouvrages spécialisés dans
le domaine du droit du travail. Aujourd’hui à la retraite, il réside dans le
Vaucluse.
S'identifier pour envoyer des commentaires.