Les négociants en vins de Bourgogne, de la fin du XIXème siècle à nos jours
EAN13
9782351560730
ISBN
978-2-35156-073-0
Éditeur
Féret
Date de publication
Collection
Histoire du vin
Dimensions
24 x 16 x 3 cm
Poids
956 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les négociants en vins de Bourgogne, de la fin du XIXème siècle à nos jours

De

Féret

Histoire du vin

Indisponible
L'auteur, professeur agrégé et docteur en histoire, est chargé de conférences à l'institut d'Études politiques de Paris (Sciences-Po Paris). Auteur d'une thèse d'histoire sur les négociants en vins de Bourgogne à l'époque contemporaine, il est chercheur-associé au Centre Georges Chevrier (UMR CNRS 5605) de l'université de Bourgogne et membre de la chaire UNESCO Culture et Traditions du Vin à Dijon.
La renommée du vignoble de Bourgogne n'est pas seulement, comme on le croit trop souvent, le fruit d'un privilège naturel consacré par les dons généreusement accordés par le ciel et habilement interprétés par les hommes. Christophe Lucand montre dans cet ouvrage que les négociants, acteurs méconnus du vignoble, sont à l'origine d'un modèle vitivinicole original qui a contribué à assurer le prestige et l'excellence des vins de Bourgogne partout à travers le monde durant des décennies.
Exerçant, dès la seconde moitié du XIXe siècle, une domination sans partage sur l'ensemble du vignoble, les négociants de Bourgogne ont longtemps assuré la quasi-totalité des achats à la propriété, contrôlé les modes et procédés d'élaboration des vins et monopolisé tous les circuits de distribution pour façonner l'image et la conception même des vins qu'ils vendaient. Cette lecture brute et immédiate s'appuie sur un contraste stupéfiant à l'origine de l'une des plus grandes énigmes de l'histoire du vignoble de Bourgogne.
Comment l'âge d'or d'un monde vitivinicole dirigé par les acteurs d'un commerce prospère a-t-il laissé la place au triomphe d'un ordre foncier porté par les propriétaires et la viticulture à l'origine des vins de terroir ?
La saga des négociants en vins de Bourgogne qui nous est révélée ici sur plus de 150 ans d'histoire retrace le temps jusqu'alors inexploré des crises et des conflits qui, avec le choc du phylloxéra, la montée des fraudes et des falsifications, les dépressions économiques, les deux guerres mondiales, l'occupation allemande et l'internationalisation des échanges, sont à la source de la reconfiguration complète de ces vignobles.
S'identifier pour envoyer des commentaires.