Être dreyfusard hier et aujourd’hui
Éditeur
Presses universitaires de Rennes
Date de publication
Collection
Histoire
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Être dreyfusard hier et aujourd’hui

Presses universitaires de Rennes

Histoire

Offres

  • AideEAN13 : 9782753566866
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    11.99

Autre version disponible

La particularité de ce livre, parmi tous les travaux parus à l’occasion du
centenaire de l’affaire Dreyfus, est de lier les nouveaux regards sur cet
épisode fondamental de notre histoire à la réflexion sur un certain nombre de
débats actuels, notamment sur la question de l’approche universaliste ou
communautaire de la lutte contre l’antisémitisme. En se plaçant sous l’égide
de Pierre Vidal-Naquet, qui s’est défini lui-même comme, inséparablement,
historien et citoyen engagé, cet ouvrage s’efforce d’ajouter à l’analyse
proprement historique celle du sens qu’a pris, depuis l’Affaire et jusqu’à
aujourd’hui, la notion d’engagement dreyfusard. À partir des travaux du
colloque international organisé, en association avec plusieurs institutions et
sociétés savantes, par la Ligue des droits de l’Homme les 8 et 9 décembre
2006, à l’École militaire, sur les lieux mêmes où s’était déroulée, un siècle
plus tôt, après la dégradation du capitaine, la cérémonie réparatrice de
juillet 1906, les directeurs de cet ouvrage ont introduit d’importants
compléments qui en dégagent les problématiques et les principaux points en
débat. Aux études des quarante-cinq historiens réunis ici, dont Serge
Berstein, Patrick Cabanel, Vincent Duclert, Michel Dreyfus, Rémi Fabre, Robert
Frank et Jérôme Grévy, s’ajoutent des contributions d’autres personnalités
connues pour leur implication dans les questions relatives à la Justice, tels
Lucie Aubrac, Robert Badinter, Jean-Jacques de Félice, Jean-Pierre Dubois,
Nicole Dreyfus, Stéphane Hessel, Henri Leclerc, Michel Tubiana, ainsi que
l’ancien premier président de la Cour de cassation, Guy Canivet, et l’avocat
général à sa chambre criminelle, Didier Boccon-Gibod. Les échanges rassemblés
dans ce livre prennent aussi une dimension internationale, avec les apports de
Michel Abitbol, Cylvie Claveau, Simon Epstein et Norman Ingram. Au-delà du
public intéressé par l’histoire de l’affaire Dreyfus et la place fondatrice
qu’elle occupe dans notre modernité républicaine, les débats soulevés dans ce
livre, qui renvoient à des enjeux contemporains, concernent aussi tous les
citoyens.
S'identifier pour envoyer des commentaires.