Léon Noël, De Laval à de Gaulle via Pétain (1888-1987)
Éditeur
Presses Universitaires du Septentrion
Date de publication
Collection
Histoire et civilisations
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Léon Noël

De Laval à de Gaulle via Pétain (1888-1987)

Presses Universitaires du Septentrion

Histoire et civilisations

Offres

  • AideEAN13 : 9782757422113
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    21.99
Léon Noël, Noël Léon. Beau palindrome. Signe d’une aptitude à se retourner au
gré des circonstances ? Une vie de 99 ans marquée d’une indéfectible fidélité
à l’Etat, mais dans tous ses états ! Un talent pour être là lorsque la
décision se prend ou quand l’action s’impose. Une habileté à jouer les
éminences grises : séparation de l’Eglise et de l’Etat, c’est déjà lui,
occupation de la Rhénanie, ambassadeur, ou plutôt proconsul, en
Tchécoslovaquie et en Pologne (où il défait et refait le gouvernement), c’est
encore lui. Mais le voici, hélas, dans le wagon de Rethondes, face à Hitler,
et délégué général de Pétain pour la zone Nord. Vacillement ? Les uns le
voient en dauphin du Maréchal, les autres en successeur de Jean Moulin. A
partir de 1947, c’est de Gaulle. Pour toujours. En conseiller, en confident.
Député de l’Yonne d’une Quatrième honnie, il est élu du RPF, contre la
Communauté européenne de défense. En récompense, la Cinquième instaurée, c’est
le couronnement : la première présidence du Conseil constitutionnel, une
institution dont on parle encore beaucoup, qui paraît moins impartiale et
indépendante qu’on ne l’a cru... Résister ou pas, et comment, aux pressions de
l’exécutif ? Pas simple, surtout quand l’enjeu est l’élection du président de
la République au suffrage universel ! Passions françaises, enjeux
internationaux, défis constitutionnels, cette biographie est une grande leçon
de science politique. Une fine coupe historique qui épouse le xxe siècle.
S'identifier pour envoyer des commentaires.