Ludothèque n°9 : Medievil, Analyse des jeux vidéos MediEvil
Éditeur
Third Editions
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Ludothèque n°9 : Medievil

Analyse des jeux vidéos MediEvil

Third Editions

Offres

  • AideEAN13 : 9782377842629
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    6.99
MediEvil, commercialisé en 1998, revient sur le devant de la scène grâce à un remake PlayStation 4 : l'occasion de redécouvrir le Royaume de Gallowmere.
La collection Ludothèque revient sur la série de jeux vidéo MediEvil, édités par Sony, et qui mélange ambiance horrifique burtonnienne à un humour « so english ».
Michaël Guarné se propose de retracer un pan de l'histoire des jeux vidéo MediEvil dans ce recueil unique, qui décrypte les inspirations, le contexte et le contenu de ces titres à travers des réflexions et des analyses originales.
EXTRAIT
Au début des années 1990, les mascottes sont à l'honneur dans le jeu vidéo. Après Super Mario World et Sonic the Hedgehog, sortis à quelques mois d'intervalle, chaque développeur tente sa chance : Aero the Acro-Bat, Bubsy, Earthworm Jim, Mr. Nutz, Ristar, Zool, etc. Mais comme chaque effet de mode, le concept finit par tourner en rond et ce n'est pas Chris Sorrell qui va dire le contraire, avec déjà trois épisodes de James Pond à son actif. « Lorsque j'ai débuté MediEvil, je n'ai plus jamais retouché à James Pond. Pour être honnête, j'avais l'impression d'en avoir fait le tour et j'étais bien plus excité par les types de personnages et de monde que nous étions en train de bâtir pour MediEvil.5 »
À PROPOS DE L'AUTEUR
Passionné de vieux jeux vidéo, de vieux rock progressif, mais surtout de comté extra vieux, Michaël Guarné s'est aussi découvert une passion pour les vieux livres depuis qu'il travaille en librairie. On retrouve sa plume dans certains ouvrages des éditions Pix'n Love (L'Histoire de Rayman) et Third Éditions (Ludothèque #4 : Beyond Good & Evil, L'Année du jeu vidéo 1992 et 1998), et de temps à autre sur le site spécialisé Gamekult.com pour des tests.
S'identifier pour envoyer des commentaires.