La mort n'est pas contagieuse, (Mémoires d'une fille de)
Éditeur
Editions Page à Page
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La mort n'est pas contagieuse

(Mémoires d'une fille de)

Editions Page à Page

Offres

  • AideEAN13 : 9782375270462
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    12.99

  • AideEAN13 : 9782375270462
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    12.99

Autre version disponible

**Découvrez les pensées, le vécu et les sentiments d'une jeune femme qui doit
affronter les mystères de la vie et du suicide de son père.**

Récit sensible d’un deuil et d’une quête de sens, Ianthe Brautigan, fille de
l'écrivain culte Richard Brautigan, dresse un portrait intime et pudique de
son père.
Ce livre contient également de nombreuses photos inédites.

**Ianthe Brautigan, d'une langue juste et sobre, dresse un portrait intime et
pudique de son père, l'homme et l'écrivain, en abordant son humour, ses excès,
son penchant pour l'alcool, son entourage, ainsi que le succès et les échecs
de ses livres.**

EXTRAIT

Je préférais de loin l’époque où il venait me chercher à la gare routière. «
Autrefois, il fallait que tu aies un billet si tu voulais dormir dans la gare
», m’a-t-il dit distraitement un jour alors que nous longions les guichets. Je
n’écoutais pas vraiment ce qu’il me racontait. Il y avait toujours des gens
qui dormaient là, leurs affaires coincées à leurs pieds. J’étais plutôt à
l’affût de l’homme gigantesque aux cheveux sombres qui vendait les tickets.
J’aimais le regarder rendre la monnaie. Les pièces de dix et de cinq cents
devenaient minuscules dans ses paumes de géant. Quand les mots de mon père me
sont enfin arrivés au cerveau, j’ai levé des yeux ahuris vers lui, comprenant
qu’il avait dû essayer de dormir dans des gares routières et qu’il s’était
fait jeter dehors parce qu’il n’avait pas de billet. Alors je me suis
accrochée encore plus fort à sa main en regrettant de ne pas voir ce que
voyaient ses yeux bleus inquiets. Il avait des doigts longs et délicats, très
différents de ceux du géant. J’ai serré plus fort, mais il ne l’a pas
remarqué. Il avait les yeux perdus dans le vague un peu au-dessus de ma tête.
Puis il les a baissés vers moi, et nous étions à nouveau tous les deux au
milieu de la gare avec son sol en lino.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Née en 1960, **Ianthe Brautigan** est la fille unique du célèbre écrivain
américain Richard Brautigan. Elle vit en Californie où elle enseigne
l’écriture créative à l’université.
S'identifier pour envoyer des commentaires.