Seconde patrie
Éditeur
La Gibecière à Mots
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Seconde patrie

La Gibecière à Mots

Offres

  • Vendu par Librairie Athenaeum
    AideEAN13 : 9782374635552
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    2.49
Jules Verne (1828-1905)

"La belle saison arriva dès la seconde semaine d'octobre. Ce mois est le premier du printemps de la zone méridionale. L'hiver n'avait pas été très rigoureux sous cette latitude du dix-neuvième degré entre l'Équateur et le tropique du Capricorne. Les hôtes de la Nouvelle-Suisse allaient pouvoir reprendre leurs travaux accoutumés.

Après onze ans passés sur cette terre, ce n'était pas trop tôt de chercher à reconnaître si elle appartenait à l'un des continents que baigne l'océan Indien, ou si les géographes devaient la comprendre parmi les îles de ces parages.

Sans doute, depuis que la jeune Anglaise avait été recueillie par Fritz sur la Roche-Fumante, M. Zermatt, sa femme, ses quatre fils et Jenny Montrose étaient aussi heureux qu'on peut l'être. Il est vrai, les craintes de l'avenir et ses chances si improbables que le salut vînt du dehors, le souvenir du pays, le besoin de reprendre contact avec l'humanité, se faisaient parfois sentir, et n'est-ce pas une loi de nature qui s'impose à toute créature humaine ?

Donc, ce jour-là, de bon matin, M. Zermatt, traversant l'enclos de Felsenheim, se promenait sur la rive du ruisseau des Chacals. Fritz et Jack l'y avaient devancé, munis de leurs engins de pêche. François ne tarda pas à les rejoindre. Quant à Ernest, toujours peu matinal, ne détestant pas de rester quelques instants de plus entre les draps, il n'avait pas encore quitté son lit.

Mme Zermatt et Jenny vaquaient en ce moment à quelques occupations de l'intérieur.

« Père, dit Jack, voici une belle journée qui se prépare..."

La famille Zermatt est naufragée, depuis 11 ans, sur une île qu'elle a appelée la Nouvelle-Suisse. M. et Mme Zermatt, leurs quatre fils (Fritz, Jack, Ernest et François), ainsi que Jenny (naufragée sur une autre île et recueillie par les Zermatt), en ont fait un petit paradis ; mais ils espèrent toujours l'arrivée d'un navire...

Jules Verne a imaginé une suite au roman "Le robinson suisse" de Johann David Wyss.
S'identifier pour envoyer des commentaires.