Mexique : Aménagement et colonisation du tropique humide
Éditeur
Éditions de l’IHEAL
Date de publication
Collection
Travaux et mémoires
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Mexique : Aménagement et colonisation du tropique humide

Éditions de l’IHEAL

Travaux et mémoires

Offres

  • AideEAN13 : 9782371540958
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    3.99
Au cours de deux années de coopération technique auprès du Centro de
Investigaciones Agrarias de México, j’avais pu me familiariser avec les
problèmes agraires mexicains, les ingénieurs Sergio Reves Osorio et Juan
Ballesteros Porta m’apportant leur aide amicale. Les conséquences de
l’explosion démographique mexicaine sur l’évolution des structures agraires et
agricoles m’avaient véritablement passionné. Comment le Mexique pouvait-il
satisfaire les demandes de terres et d’emplois d’une population agricole et de
travailleurs sans terreplus nombreux qu’à l’époque porfirienne, malgré près de
soixante ans d’application de la Réforme Agraire ? La solution « miracle » de
la colonisation, déversant le trop plein humain de campagnes asphyxiées dans
les espaces ouverts du Tropique, m’a parue justifier une étude devant répondre
à quelques questions fondamentales :– la colonisation agricole, dans une
période récente (depuis 1930 environ), a-t-elle réellement mobilisé l’excédent
de population rurale des zones de peuplement ancien, pour le lancer vers les
terres neuves ?– quelles formes a pris cette colonisation ?– reste-t-il
actuellement encore des terres colonisables, quelle masse de population
peuvent-elles absorber ?– enfin quels sont le coût, la rentabilité de la
colonisation, ainsi que son impact sur l’organisation régionale ?
S'identifier pour envoyer des commentaires.