Le chien
Éditeur
Autrement
Date de publication
Collection
Leçons de choses
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le chien

Autrement

Leçons de choses

Offres

  • AideEAN13 : 9782746756229
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    5.49

  • AideEAN13 : 9782746756205
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    5.49

Autre version disponible

Lucrèce le considérait comme un ami « au cœur fidèle ». Descartes en a fait
une machine. Dans les mythes, il est tantôt serviteur du Mal, tantôt serviteur
de Dieu. Mais de qui parle-t-on, au juste ? Du chien, bien sûr ! Depuis que
les philosophes de l’Antiquité ont évoqué la question de l’âme des animaux,
une vaste querelle est ouverte : faut-il ranger les chiens dans la catégorie
des choses, ou dans celle des personnes ? Si le code napoléonien de 1804
indiquait que le _canis familiaris_ n’était ni plus ni moins qu’une table, une
loi a permis, en 2015, de faire reconnaître sa dimension affective. Alors, le
chien est-il enfin devenu quelqu’un ? De la pratique de la vivisection au
voyage de Laïka dans l’espace en passant par l’anthropocentrisme religieux,
cette longue bataille pour la reconnaissance d’une « personne animale » mérite
bien une histoire.
S'identifier pour envoyer des commentaires.