Omnivore, Foodbook #14 : Retour(s) à la terre
EAN13
9782370631008
ISBN
978-2-37063-100-8
Éditeur
LE CONTREPOINT
Date de publication
Collection
Omnivore Foodbook
Dimensions
33 x 24 x 1 cm
Poids
500 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Omnivore

Foodbook #14 : Retour(s) à la terre

Le Contrepoint

Omnivore Foodbook

Offres

Tout nouveau, encore plus beau.

Le Foodbook #14, tout comme le Festival Omnivore cette année, fait peau neuve pour accompagner d’un même élan la nouvelle formule du plus sexy des festivals de gastronomie (12_15 septembre 2020). Si son identité graphique évolue, le format et la structure du Foodbook ne changent pas, Omnivore demeurant Omnivore.



Ainsi, dans la partie magazine (enrichissement en cours), il y aura : Le conservatoire ampélographique de Cyril Alonso et sa cuvée aux 101 cépages

Entretien Magnus Nilsson, après que le chef suédois de Faviken a fermé en 2019

Mini guide Copenhague

Cocktails et fermentation, avec Lars William, from Noma, d’Empirical Spirits

La coutellerie allemande

Dégustation de vins bio à Bordeaux HEC, le nouveau vivier de la food…



Dossier : la conquête de l’espace des tiers-lieux

Avec, entre autres :

La cartographie des food courts et halls parisiens

Interviews avec des architectes, des géographes, des spécialistes de food tech…

Infographie pour catégoriser les types de lieux

Portfolio





Guide

On a repris les routes de France pour le Guide des tables 2020, désormais disponible en septembre au lieu du mois de mars, toujours assorti de notre palmarès.

Soit au moins 300 adresses goûtées, renseignées, validées.



Cahier de cuisine

Remy Havetz (Sapnà, Lyon) / Jessica Prealpato (Plaza Athénée)

(Sous réserve)



Cheffe pâtissière du restaurant du Plaza Athénée, Jessica Préalpato s’inscrit dans la démarche de naturalité, initiée par Alain Ducasse. Avec le moins de sucre possible elle réalise des assiettes de haute voltige. S’adaptant aux produits bruts, sans les dénaturer, elle les assaisonne avec élégance en repensant les codes de la pâtisserie classique.



Premier chef pâtissier à monter sur la Grande Scène d’Omnivore, qui fusionnait ses plateaux salé et sucré en 2019, l’anticlassique Remy Havetz est le parfait complément pour cette rencontre sucrée qu’on imagine surprenante. Le jeune trentenaire qui envoie des desserts à l’assiette aussi originaux que pertinents à Sapnà, à Lyon, fonctionne tout à l’instinct, à la recherche permanente de l’équilibre dans ses plats. Dont les ingrédients sont souvent surprenants à l’image de nougatine de poitrine fumée.
S'identifier pour envoyer des commentaires.