Le canon du sommeil, L'espion X. 323 - volume II
Éditeur
La Gibecière à Mots
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le canon du sommeil

L'espion X. 323 - volume II

La Gibecière à Mots

Offres

  • AideEAN13 : 9782374636665
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    2.49
**Paul d'Ivoi** (1856-1915)

"Depuis six semaines, Niète dormait dans l’un des cimetières de Madrid,
l’espagnole.

Depuis six semaines, mon directeur et ami m’accablait de besogne, cherchant à
noyer mon souvenir funèbre dans le souci du Times, de ce noble et puissant
journal qui naguère était mon unique amour.

Hélas ! dans le travail, comme durant les heures oisives, j’étais toujours
deux !

Auprès de moi, se tenait l’ombre de la fiancée disparue.

L’ombre, je dis bien, car la lumière d’une personnalité réside toute entière
dans ses yeux, et par une cruauté bizarre de ma mémoire, il me suffisait de
clore les paupières pour reconstituer la chère, la douloureuse silhouette
évanouie dans l’au-delà, seulement, elle aussi m’apparaissait les paupières
irrémédiablement closes sur ses yeux de bluets.

En vain, je tendais ma volonté... Je voulais éperdument revoir ce rayon adoré,
emprunté à l’azur des pervenches. Effort inutile, supplément à une douleur
déjà infinie en elle-même, je ne pouvais plus jamais évoquer les yeux de
bluets.

Et cependant, by Heaven ! j’aurais dû échapper à cette obsession si mon âme de
reporter n’avait été en quelque sorte plongée en léthargie par la souffrance
de mon entité humaine.

Le « patron » me bourrait de travail, me traitant en journaliste dont les
facultés professionnelles seraient actionnées par un moteur de quarante
chevaux.

Et dans les brefs intervalles de ce journalisme à haute pression, quelqu’un le
suppléait, m’aiguillant malgré moi, sans que j’en eusse conscience, vers le
mystère nouveau qui devait me verser, sinon l’oubli, du moins le désir de
vivre."

Max Trelam, journaliste au "Times", tente d'oublier la mort de sa fiancée,
Diete (voir "L'homme sans visage"). Une nouvelle affaire va le remettre sur la
route du mystérieux espion X. 323 : des personnes importantes meurent
bizarrement avec le rire aux lèvres... Aux mêmes endroits, des épidémies
infectieuses se déclenchent...

deuxième roman de la trilogie "L'espion X. 323".
S'identifier pour envoyer des commentaires.