Ammalat-Beg
Éditeur
La Gibecière à Mots
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Ammalat-Beg

La Gibecière à Mots

Offres

  • AideEAN13 : 9782374636696
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    1.99
**Alexandre Dumas** (1802-1870)

"C’était un vendredi.

Près de Bouinaky, grand village du Daghestan du Nord, la jeunesse tatare
s’était réunie pour une course de chevaux, accompagnée de toutes les
expériences que la hardiesse et le courage peuvent ajouter à une fête de cette
espèce.

Donnons une idée du splendide paysage où la scène se passe.

Bouinaky s’élève sur les deux saillies d’une montagne escarpée et domine les
environs. À gauche du chemin qui va de Derbend à Tarky, se dessine la crête du
Caucase, couverte de forêts ; à droite, le rivage sur lequel vient se briser
la mer Caspienne, avec un éternel murmure ou plutôt une éternelle lamentation.

Le jour tombait.

Les habitants du village, attirés par la fraîcheur de l’air plus encore que
par la curiosité d’un spectacle qui se répète trop souvent pour ne pas leur
être familier, avaient quitté leurs cabanes, avaient descendu la pente de leur
montagne, et étaient venus se réunir par rangs aux deux côtés de la route.

Les femmes, sans voile, avec leurs mouchoirs de soie au vives couleurs roulés
en turban sur leur tête, avec leurs longues robes de soie serrées à la taille
par leurs courtes tuniques, avec leurs larges pantalons de kanaaus, s’étaient
assises en files, tandis que les enfants couraient autour d’elles.

Quant aux hommes, réunis en cercles, ils se tenaient debout ou accroupis à la
manière turque. Les vieillards fumaient le tabac de Perse dans leurs pipes
tchétchènes. Un bruit de gaieté s’élevait au-dessus de tout cela, et au milieu
de ce bruit continu retentissait de temps en temps celui du froissement des
fers d’un cheval sur les cailloux de la route, et le cri Katch ! katch !
(place ! place !) poussé par les cavaliers qui se préparaient à la course."

1819 : Au Daghestan (Caucase), Ackmed-Khan rend visite à Ammalat-Beg pour
l'inciter à se révolter, lui et les siens, contre les Russes. Suite à
l'assassinat d'un officier russe, Ammalat-Beg est entraîné, malgté lui, dans
la révolte... Mais l'ennemi est plus puissant...
S'identifier pour envoyer des commentaires.