Médecine et médecins à Toulouse au siècle des Lumières
Éditeur
Presses universitaires du Midi
Date de publication
Collection
Méridiennes
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Médecine et médecins à Toulouse au siècle des Lumières

Presses universitaires du Midi

Méridiennes

Offres

  • AideEAN13 : 9782810710034
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    8.99
Appuyé sur un vaste corpus de recherches récentes, Médecine et médecins à
Toulouse au siècle des Lumières présente un tableau inédit de l’essentiel des
activités médicales de la capitale languedocienne à une époque charnière de
cette discipline : – les anciennes théories sont toujours en vigueur mais de
plus en plus de spécialistes s’interrogent sur leur validité ; – en dépit de
multiples tentatives, personne n’est encore en mesure de proposer une
alternative globale, suffisamment solide pour recueillir le consensus du monde
savant. Dans ce contexte de tâtonnements, l’université conserve de
l’attractivité mais a du mal à s’imposer face à sa rivale montpelliéraine. La
création de l’Académie des sciences est un stimulant pour les expériences
prometteuses en chirurgie, obstétrique ou électrothérapie, dans lesquelles
s’illustrent quelques novateurs de talent. Mais la santé n’intéresse pas que
les hommes de l’art. Les capitouls en font un axe fort de leur politique
municipale. Ils se préoccupent de l’hygiène publique, veillent à préserver la
population des épidémies et administrent les établissements hospitaliers qui
tendent à se spécialiser dans les soins aux plus démunis. La médecine du temps
des Lumières, si elle n’est pas encore une authentique « médecine des Lumières
» a cependant posé des jalons décisifs qui ont préparé la révolution médicale
du siècle suivant. À côté de celle de Paris ou de Montpellier, la
participation de Toulouse à ce moment de progrès et de maturation
scientifiques trouve enfin, grâce à cet ouvrage collectif qui associe
praticiens et historiens, la place qu’elle mérite.
S'identifier pour envoyer des commentaires.