La logique des situations, Nouveaux regards sur l’écologie des activités sociales
Éditeur
Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales
Date de publication
Collection
Raisons pratiques
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La logique des situations

Nouveaux regards sur l’écologie des activités sociales

Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales

Raisons pratiques

Offres

  • AideEAN13 : 9782713230882
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    9.99

Autre version disponible

La problématique de la situation qui a longtemps prévalu en sciences sociales
s'articulait autour de l'idée de « définition de la situation » : pour agir
efficacement, un sujet rationnel doit sélectionner et analyser les conditions
de son action, interpréter son environnement et ses circonstances, et ordonner
ses impulsions et ses attitudes. Les recherches en cours dans différents
domaines et disciplines (logique, sémantique, psychologie écologique,
intelligence artificielle...) montrent qu'une telle problématique ne permet
pas de rendre compte de la logique effective des situations ni de la forme de
contrôle qu'elles exercent sur l'expérience, et que, pour saisir l'une et
l'autre, il convient de renouveler l'analyse de l'écologie des activités
sociales et de mieux comprendre la part prise par l'environnement d'un côté,
par la perception de l'autre, à leur organisation. De telles exigences
guidaient déjà la réflexion des pragmatistes américains, J. Dewey et G. H.
Mead en particulier. Elles constituaient aussi l'horizon des travaux d'E.
Goffman. Les œuvres de ces auteurs contiennent donc des outils permettant de
clarifier et d'approfondir les principales intuitions guidant les tentatives
actuelles pour « situer » l'activité et la cognition, ainsi que de les
acclimater dans les sciences sociales. Outre qu'il présente et discute ces
outils, cet ouvrage s'efforce de les éprouver empiriquement, sur des objets
sociaux aussi ordinaires que l'improvisation dans le chant, le déplacement des
piétons dans la ville, la réception de la télévision ou l'accueil et
l'orientation des voyageurs dans une gare SNCF.
S'identifier pour envoyer des commentaires.