Un mari pacifique
Éditeur
La Gibecière à Mots
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Un mari pacifique

La Gibecière à Mots

Offres

  • AideEAN13 : 9782374637822
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    1.99
**Tristan Bernard** (1866-1947)

"Quand Daniel rentra du bureau, après avoir attendu assez longtemps chez le
coiffeur, Berthe était déjà en toilette de soirée. Avec une irritation que ne
calmait point la présence sur son menton d’un petit bouton rouge, la jeune
femme affirma qu’il était près de huit heures. « Et la carte des Capitan,
ajouta-t-elle, porte sept heures trois quarts exactement. » Daniel essaya de
prétendre qu’il n’était que sept heures et demie et que, lorsqu’on dit sept
heures trois quarts, c’est huit heures... Vraiment, ce n’était pas gai de se
mettre en retard avec des gens qui vous invitent pour la première fois. M.
Capitan, un ancien commis de magasin, avait dû sa fortune et son élévation à
son air distingué, toujours trop distingué, semblait-il, pour les positions où
il se trouvait ; quand il fut parvenu à la grande opulence, on commença à
s’apercevoir qu’il ressemblait à un prestidigitateur hongrois. Tel qu’il
était, il impressionnait beaucoup le jeune ménage. Berthe et Daniel avaient
été surpris et charmés de cette invitation à dîner. Ils s’attendaient tout au
plus à une carte pour le bal.

Daniel enleva précipitamment ses vêtements un peu crottés. La femme de chambre
était sortie chercher des épingles neige pour le front de madame, et la
cuisinière ne savait pas où était l’habit. Daniel se souvint tout à coup qu’il
n’avait qu’un bouton de perle pour les deux boutonnières de son devant de
chemise. L’autre bouton avait été perdu et Daniel portait pour toute sa vie le
remords de n’avoir pas attaché toute la garniture avec un fil de soie ; ce qui
est une précaution indispensable quand on porte des plastrons mous."

Suite de "Mémoires d'un jeune homme rangé".

Daniel et Berthe sont mariés. Un bébé arrive. Ils continuent de vivre
bourgeoisement dans le moule du conformisme. Un jour Daniel retrouve un de ses
anciens camarades d'école...
S'identifier pour envoyer des commentaires.