C'était l'Afghanistan avant 1978. Portraits d'un pays perdu. Témoignages
Éditeur
Frémeaux et associés
Date de publication
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

C'était l'Afghanistan avant 1978. Portraits d'un pays perdu. Témoignages

Frémeaux et associés

Offres

  • AideEAN13 : 3561302850405
    • Lecture audio en ligne, libre d'utilisation
    23.99
"Ouvrage sonore sous la direction d’André Velter (poète, homme de radio,
voyageur d’Orient, co-auteur de plusieurs livres sur l’Afghanistan, défenseur
de la poésie afghane et traducteur de la poésie populaire des femmes
pashtounes. André Velter a vécu en Afghanistan de 1976 à 1978). Avec : Michaël
Barry, Serge de Beaurecueil, Peter Brook, Jacques Dars, Emmanuel Delloye,
Charles de Gaulle, Joseph Kessel, Malak Djahan Khazaï, Marie-José Lamothe,
Homayoun Majrouh, André de Margerie, Roland et Sabrina Michaud, Sabrina Nouri,
Serge Sautreau, Pierre Schoendoerffer, le Roi Zâher Shâh. "Alors qu’il ne
semble y avoir place que pour le bruit des armes, le plus noir silence ou un
chaos incertain, nous ravivons les voix de ceux qui vécurent ou passèrent en
ces lieux et n’en revinrent jamais tout à fait : érudits, photographes,
cinéastes, diplomates, poètes, mystiques, vagabonds – à chacun son parcours,
son rythme, son égarement, sa fascination, avec pour viatique insensé la
présence, la sauvegarde, la reconquête d’un pays perdu." André Velter "Depuis
plus de 20 ans, l’Afghanistan est devenu une terre hostile, synonyme de
guerre, de toutes les guerres. Pays de la misère humaine où l’atrocité du
destin n’a eu pour seule réponse que le changement des bourreaux,
l’Afghanistan pleure aujourd’hui quatre fois plus de victimes (au rapport de
sa population) que la France à la sortie de la Grande Guerre. Pourtant, cette
terre fut, il n’y a pas si longtemps, un paradis de couleurs et d’émotion, où
l’attachement des Afghans pour la culture française n’a pas toujours reçu en
retour soutien et amitié. André Velter nous convie pendant trois heures à
écouter tous ceux qui ont connu ce pays perdu pour nous faire découvrir un
autre univers, imaginaire et réel à la fois, pareil à un rêve d’une autre
époque. Au micro de France Culture, chaque témoin devient le conteur de cette
Haute-Asie et réveille en chacun de nous la nostalgie d’un monde et de son
harmonie passée." Patrick Frémeaux
S'identifier pour envoyer des commentaires.