Espèces sauvages et hybrides interspécifiques du genre Vitis, Guide illustré de détermination des principaux représentants postculturaux en France
EAN13
9782957379101
ISBN
978-2-9573791-0-1
Date de publication
Nombre de pages
156
Dimensions
30 x 22 cm
Poids
1100 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Espèces sauvages et hybrides interspécifiques du genre Vitis

Guide illustré de détermination des principaux représentants postculturaux en France

Offres

  • Vendu par Librairie Athenaeum
    35.00
Ce guide constitue un numéro spécial de la revue « Les Nouvelles Archives de la flore jurassienne et du nord-est de la France », revue scientifique commune à la Société Botanique de Franche-Comté et au Conservatoire Botanique National de Franche-Comté et Observatoire Régional des Invertébrés. Pour la première fois en France, le lecteur aura une vision synthétique des principaux représentants du genre Vitis présents dans les milieux dits naturels et anthropisés. Ce guide pratique est le fruit d’une collaboration étroite entre botanistes et ampélographes. Afin de faciliter la démarche de détermination, un effort important a été porté sur l’iconographie avec plus de 450 photographies illustrant les principales vignes présentes sur le territoire national. Une clé de détermination explicite les caractères morphologiques essentiels à observer. Chaque taxon fait l’objet d’une notice détaillée, incluant un bref historique, la description, l’écologie, les risques de confusion et la répartition connue. La première vocation de ce guide est de partager nos connaissances avec les botanistes et les personnes chargées de la gestion et de la conservation des milieux naturels. Il intéressera également les étudiants et professionnels de la filière viticole qui, en marge des vignobles, souhaitent également appréhender, sur le terrain, l’histoire de l’encépagement français ; les friches, les haies et les bords de route ont bien souvent gardé les étapes de la profonde transformation du vignoble au XIXe et XXe siècles. Contempler une lambrusque sauvage autochtone dans son milieu naturel c’est aussi percevoir le long chemin qui a conduit aux différents cépages de la vigne cultivée européenne.
S'identifier pour envoyer des commentaires.