La part de l'homme
EAN13
9782709635264
ISBN
978-2-7096-3526-4
Éditeur
JC Lattès
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Nombre de pages
290
Dimensions
23 x 14 cm
Poids
334 g
Langue
français
Code dewey
850
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

7000 euros, c'est le prix auquel Salme Malmikunnas a vendu sa vie à un écrivain pour son nouveau roman. Salme, une ancienne mercière de 80 ans, se confie : le mutisme de son mari, le malheur de l'une de ses filles, le mariage de sa cadette, les succès commerciaux de son fils... Mais Salme raconte-t-elle vraiment tout ? Et l'écrivain se contente-t-il de relater simplement son histoire ?
Ce destin touchant nous permet de comprendre notre époque et la transformation de notre société. Il pose la question du destin de l'homme, qu'il explore au travers d'une abondante galerie de personnages.

Kari Hotakainen nous livre un roman complexe, d'une émotion forte et d'un humour très original.
Traduit du finnois par Anne Colin du Terrail

Le prix Courrier international du meilleur roman étranger, créé en 2008, a été décerné en 2011 à Kari Hotakainen, l'un des écrivains les plus populaires de Finlande, pour son roman "La part de l'homme".
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

15 mai 2012

La Finlande vue ... de l'intérieur !

Suivre l'évolution de la société finlandaise à travers un roman qui sonde la vie d'une femme, Salme, ancienne mercière d'environ 80 ans, qui vend l'histoire de sa vie, de ses 3 enfants, devenus adultes, à un écrivain en manque d'inspiration.

Lire la suite

29 mars 2011

Finlande. Années 2000. Lors d’une foire aux livres à laquelle l’a traînée sa fille aînée Héléna, Salme Malmikunnas rencontre un écrivain qui lui propose de lui donner de l’argent en échange du récit de sa vie. La vieille femme accepte ...

Lire la suite

24 février 2011

Salme est une ancienne mercière à la retraite. Elle rencontre par hasard un écrivain en manque d’inspiration qui lui propose un marché. Lui raconter sa vie contre de l’argent pour en faire un livre. Une proposition folle, insensée aux yeux ...

Lire la suite

Autres contributions de...