Une école de son temps, Un siècle de formation sociale à Genève (1918-2018)
Éditeur
Éditions ies
Date de publication
Collection
Hors collection
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Une école de son temps

Un siècle de formation sociale à Genève (1918-2018)

Éditions ies

Hors collection

Offres

  • AideEAN13 : 9782882242266
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    19.99

Autre version disponible

L’Ecole d’études sociales de Genève - l’une des premières de Suisse - voit le
jour en 1918 dans un contexte mouvementé et un pays divisé. Qu’est-il advenu
de cette institution, actuellement Haute école de travail social, durant son
siècle d’existence ?Dans un texte riche de détails, Didier Cattin aborde des
questions primordiales pour la vie sociale de notre région et au-delà :
l’influence de la bourgeoisie protestante et du mouvement féministe dans la
mise en oeuvre d’une nouvelle formation professionnalisante, proposée d’abord
aux seules femmes ; la diversification et la mue de l’offre en fonction de
l’évolution de la réalité sociale et des sciences humaines (sociologie,
psychologie, économie politique, etc.) ; l’évolution des structures de l’école
(Centre de recherches sociales, Centre de formation continue, bibliothèque,
etc.) ; l’évolution des relations institutionnelles entre une école
professionnelle, la demande sociale (population, employeurs), l’Université et
l’Etat ; l’évolution des techniques de gestion de l’institution (autogestion,
management de la qualité, etc.) ; les tensions inhérentes aux ambitions du
travail social (contrôle social, cohésion sociale, transformation sociale,
etc.).Ce récit séculaire s’attache à faire ressortir les phases décisives et
les moments clés qui ont fait cet établissement ainsi que les enjeux auxquels
l’école a dû faire face. A travers son histoire, c’est l’histoire de la
formation, de l’action et de la politique sociales qui émerge.
S'identifier pour envoyer des commentaires.