Les Fenêtres
Éditeur
Les Éditions Noir sur Blanc
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

  • AideEAN13 : 9782882506825
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    12.99

Autre version disponible

L’action du livre se situe en 1984, immédiatement après la levée de l’état de
siège en Pologne. Celina, l’héroïne du roman, est une femme à la quarantaine,
dont la vie se trouve bousculée par les événements politiques tragiques des
années « Solidarité ». En tant que reporter photographe, elle assiste au
procès des assassins de l’étudiant Grzegorz Przemyk (un meurtre commis par la
milice qui a bouleversé la Pologne), et cache chez elle des militants
clandestins. Elle devient ainsi le témoin direct des événements dont parlent
les médias du monde entier.

Mais le passé aussi se profile en toile de fond. Pendant la guerre, la mère de
Celina a caché chez elle une jeune femme juive et sa fille, Paula. Devenue
adulte, cette dernière décide de partir en Afrique du Sud. Celina épousera
alors l’ancien fiancé de son amie Paula.

C’est dans cette Pologne des années quatre-vingt que l’auteure dresse un beau
portrait de femme, solidement ancré dans la réalité.

Hanna Krall (née en Pologne en 1935) est une légende du reportage littéraire.
Après avoir longtemps souffert de la censure dans son pays, elle est
aujourd’hui lue dans le monde entier. « J’ai découvert le monde grâce à des
gens comme Hanna Krall », déclarait Svetlana Alexievitch, Prix Nobel de
littérature. Plusieurs de ses livres ont été traduits en français, tels Les
Retours de la mémoire, chez Albin Michel (1993), Prendre le bon Dieu de
vitesse, son inestimable entretien avec Marek Edelman, chez Gallimard (2005),
et La Mer dans une goutte d’eau, chez Noir sur Blanc (2016), un choix de ses
premiers reportages, croisés avec ceux de son ami Ryszard Kapuściński.
S'identifier pour envoyer des commentaires.