L’avion, Le rêve, la puissance et le doute
Éditeur
Publications de la Sorbonne
Date de publication
Collection
Homme et société
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L’avion

Le rêve, la puissance et le doute

Publications de la Sorbonne

Homme et société

Offres

  • AideEAN13 : 9791035104276
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    14.99

Autre version disponible

L’avion n’est pas un simple moyen de transport, c’est aussi un objet de
réflexion. Pour preuve, cet ouvrage rassemble de façon novatrice aussi bien
des analyses de spécialistes de l’aéronautique civile et militaire, que des
études de philosophes, sociologues et anthropologues. Chacun donne un point de
vue distancié et critique sur l’histoire et le devenir de l’avion et ses
enjeux contemporains - le rêve, la puissance et le doute. La part du rêve de
l’aviation est paradoxale, entre Icare ou la délivrance de la pesanteur et le
désir de contrôle d’un ciel d’où tombera le feu capable d’anéantir l’ennemi.
Avant même l’histoire de l’avion, puis à ses débuts, des auteurs de science-
fiction l’ont imaginé comme une arme décisive, avant que Giulio Douhet n’en
établisse, le premier, la théorie en 1916. L’aviation civile a, en réalité,
toujours été propulsée plus loin et plus haut dans les airs par l’aviation
militaire et sa puissance: c’est de la guerre de 39-45 que sont nés les
contrôles aériens modernes et les avions gros porteurs qui nous transportent
d’un continent à l’autre. Par la conquête de la liberté et la volonté de
maîtrise du temps et de l’espace, l’avion incarne aujourd’hui l’intense
vibration de la modernité, le flux incessant du voyage. Mais les progrès
informatiques et la complexité croissante des technologies, tant dans le
domaine civil que militaire, déréalisent le contrôle des appareils et des
trajectoires. De nouvelles logiques se mettent en place, au profit d’une
virtualité qui s’efforce, avec peine, de laisser un espace à l’humain.
Confrontée désormais à la critique écologique, enfermée dans sa dépendance
quasi absolue au pétrole, associée au danger mortel du crash puisque la
sécurité totale est impossible à atteindre, guettée par la toute-puissance
électronique, soumise aux aléas géopolitiques et économiques, l’aviation doit
faire face aux interrogations sur sa capacité de croissance continue dans un
monde en crise soucieux de découvrir de nouveaux modèles. Du rêve à la
puissance, l’avion génère maintenant le doute.
S'identifier pour envoyer des commentaires.