La famille, les femmes et le quotidien (XIVe-XVIIIe siècle)
Éditeur
Publications de la Sorbonne
Date de publication
Collection
Homme et société
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La famille, les femmes et le quotidien (XIVe-XVIIIe siècle)

Publications de la Sorbonne

Homme et société

Offres

  • AideEAN13 : 9791035104283
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    14.99

Autre version disponible

Christiane Klapisch-Zuber n’a sans doute pas réalisé tous ses rêves
d’adolescente - peindre comme Gauguin ou étudier l’art italien du Quattrocento
- mais en s’orientant vers une carrière d’historienne, elle est devenue une
spécialiste mondialement reconnue de la société florentine des xive-xvie
siècles. Depuis une quarantaine d’années, en mettant à profit les ressources
documentaires exceptionnelles de la Toscane et en intégrant des approches et
des méthodes complémentaires comme l’enquête collective et l’histoire
sérielle, la démographie et l’anthropologie historiques, l’histoire de la
famille et du genre, elle s’est intéressée à des objets aussi variés que les
masses, les structures familiales et le cycle de développement domestique, les
différentes dimensions de la parenté, les normes, les rituels et les pratiques
au quotidien, les signes et les enjeux de la mémoire familiale ou la place des
femmes dans l’espace public et privé. Son œuvre importante a en particulier
mis en évidence un paradoxe florentin : pôle urbain spécialement développé du
point de vue de la culture matérielle, figurative, politique et
intellectuelle, Florence a simultanément relégué ses femmes de chair et d’os
dans un confinement spatial, des capacités juridiques limitées et des rôles
économiques marginaux. Plus qu’un paradigme, la cité toscane constitue ainsi
pour Christiane Klapisch-Zuber un point de référence extrême dans une
perspective comparatiste, qu’elle a constamment adoptée, à travers sa
formation culturelle, son enseignement et ses échanges professionnels. Cet
ouvrage collectif qui veut lui rendre hommage lui laisse d’abord la parole
pour retracer son parcours. Il relit ensuite quelques thèmes essentiels de son
œuvre et présente enfin des recherches qu’elle a contribué à inspirer et à
encourager dans le champ de l’histoire sociale et culturelle et de l’histoire
de l’art.
S'identifier pour envoyer des commentaires.