Un bébé n'attend pas, Repérer, soigner et prévenir la détresse chez le tout petit enfant
Éditeur
Odile Jacob
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Un bébé n'attend pas

Repérer, soigner et prévenir la détresse chez le tout petit enfant

Odile Jacob

Offres

  • Aide EAN13 : 9782738155993
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

    17.99

  • Aide EAN13 : 9782738155993
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    17.99

  • Aide EAN13 : 9782738156006
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    17.99

Autre version disponible

Un bébé a un développement psychologique extraordinaire. En moins de trois
ans, grâce à ses interactions avec son environnement, notamment avec ses
parents, il devient, quand tout va bien, un être de langage, de sociabilité,
plein de curiosité et d’inventivité. Le revers de la médaille est sa très
grande sensibilité, encore trop souvent sous-estimée, aux ratés de la
relation… Comment repérer chez un tout petit enfant, parfois âgé de quelques
mois à peine, les premiers signes que quelque chose ne va pas ? En quoi le
retrait relationnel doit-il être considéré comme l’expression d’une souffrance
qui ne peut pas se dire avec les mots ? Comment l’identifier, comment la
mesurer ? Convaincu depuis longtemps qu’un bébé ne peut attendre que ses
parents ou son entourage aillent bien, ou mieux, pour qu’on s’occupe de lui,
Antoine Guedeney revient dans ce livre sur l’aventure de sa vie, celle qui l’a
conduit à la prise en charge de la détresse chez les très jeunes enfants,
notamment grâce à la mise au point d’un outil original et innovant, l’Alarme
Détresse BéBé aujourd’hui utilisée dans le monde entier. Antoine Guedeney est
pédopsychiatre, professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à
l’Université de Paris. Il dirige depuis vingt ans la Policlinique Ney-Jenny
Aubry, rattachée à l’hôpital Bichat à Paris. Internationalement reconnu pour
ses travaux sur la psychopathologie précoce et les troubles de l’attachement,
il a reçu le Grand Prix de la recherche de l’Institut de France et le René
Spitz Research Award de l’Association mondiale de santé mentale du jeune
enfant (WAIMH), dont il a été le second président français après Serge
Lebovici.
S'identifier pour envoyer des commentaires.