Aux sources du solidarisme et de la sociologie réformiste, La philosophie d'Alfred Fouillée
Éditeur
L'Harmattan
Date de publication
Collection
La philosophie en commun
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Aux sources du solidarisme et de la sociologie réformiste

La philosophie d'Alfred Fouillée

L'Harmattan

La philosophie en commun

Offres

  • Aide EAN13 : 9782140181986
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    24.99

Autre version disponible

Il y a un mystère du lien humain dans les sociétés démocratiques, et l'oeuvre
d'Alfred Fouillée nous aide à en dévoiler une partie. Sa pensée semble
éclairer le chemin qui pourra nous conduire vers une société meilleure. Se
dévoile une alliance singulière entre une philosophie de la liberté et une
philosophie de l'association. Cette dernière nous permet de mener une critique
radicale de tous ceux qui voudraient que nous ne soyons que des Robinson
autosuffisants, maximisant notre bien-être. La solidarité est un fait de
nature. Mais rien n'indique qu'elle soit juste. Il nous faut donc la
transformer en procurant à chacun les conditions nécessaires d'une égale
liberté et d'une vie digne. Association, propriété sociale, développement
d'assurances sociales : c'est ici que s'entrevoit la source de la pensée
solidariste. Il nous faut sublimer la solidarité naturelle en fraternité
humaine. Seule notre libre volonté nous permettra de viser l'universel. En
critiquant l'oeuvre de Durkheim, Fouillée se fait apôtre d'une sociologie
réformiste. Le chemin vers la justice sociale est parsemé de redoutables
antinomies qu'il faudra explorer.
S'identifier pour envoyer des commentaires.