Anne de Bretagne
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
NRF Biographies
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Anne de Bretagne

Gallimard

NRF Biographies

Offres

  • Aide EAN13 : 9782072658181
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    15.99

  • Aide EAN13 : 9782072658198
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    15.99

Autre version disponible

Sur cette duchesse devenue reine, statufiée en idole de la Bretagne, il existe
une littérature pléthorique mais qui repose sur des sources fragiles et plutôt
rares. Pour reconstituer son itinéraire si bref et si chahuté, il faut suivre
ses pas en retrouvant et en interrogeant ceux qui l’ont accompagnée.
L’existence d’Anne de Bretagne se lit comme un précipité de vie : duchesse à
onze ans, reine de France à quinze ans, mère à seize ans, veuve à vingt et un
ans, remariée et reine à vingt-deux ans, enceinte à quatorze reprises au
moins, mais ne laissant que deux héritières quand elle meurt à trente-sept
ans. De son vivant et plus encore depuis sa mort, on s’est emparé d’elle pour
soutenir des causes inconciliables, l’indépendance du duché de Bretagne
qu’elle a défendue en effet jusqu’au bout ou, au contraire, l’annexion pure et
simple de l’Armorique au royaume de France. Anne est au coeur de cet enjeu
séculaire. Son règne achève le siècle d’or d’un État breton qui croyait
pouvoir jouer dans la cour des grands avant de céder à plus puissant que lui.
Cette biographie dessine le portrait intime d’une de nos premières femmes
politiques. Elle en restitue les croyances, l’intelligence de l’histoire, le
goût des images enluminées, l’art de la sociabilité décliné au féminin — c’est
à elle qu’on doit l’invention de la cour des Dames. À la faveur de son destin
singulier et au fil des pages s’écrit également, en miroir, l’histoire croisée
du royaume des lys et du duché de l’hermine.
S'identifier pour envoyer des commentaires.