La nuit. Le sommeil. La mort. Les étoiles.
Éditeur
Philippe Rey
Date de publication
Collection
Roman étranger
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

La nuit. Le sommeil. La mort. Les étoiles.

Philippe Rey

Roman étranger

Offres

  • Aide EAN13 : 9782848768960
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    16.99

Autre version disponible

**Un grand roman de Joyce Carol Oates sur la destruction d'une famille par la
violence du racisme de la soci ete americaine**
Octobre 2010. John Earle McLaren - " Whitey " - a soixante-sept ans. Homme
blanc et puissant, pere d'une famille de cinq enfants, il est connu comme
l'ancien maire respecte de la petite ville de Hammond, dans l'État de New
York. Alors quand il aperçoit un matin sur le bord de la chaussee un individu
a la peau foncee brutalise par des officiers de police, il fait de son
intervention un devoir moral. Il tente de ramener les policiers a la raison,
mais des coups de Taser l'envoient au sol, de violentes impulsions electriques
auxquelles il ne survivra pas. Selon la version officielle, Whitey est decede
dans un accident de la route, des suites d'une crise cardiaque.
Que peut-il rester a une famille quand son seul point de ralliement etait ce
pere aujourd'hui subitement enterre ? Il y a d'abord Jessalyn, qui a toujours
vecu dans l'ombre de son mari. Desormais veuve, cette femme douce, eteinte, ne
semble pas trouver en elle-meme la force necessaire pour tenir ensemble le
foyer. Il lui faudra se relever et se reconstruire en tant que femme avant que
de redevenir mere. Viennent ensuite les cinq enfants, Thom, Beverly, Lorene,
Sophia et Virgil, aussi differents les uns des autres que peuvent l'etre les
membres d'une meme fratrie. Des adultes englues dans leur quotidien,
preoccupes par leur vie de couple, pris dans leurs ambitions et leurs regrets,
leurs secrets et leurs fautes.
Oates a ecrit un roman magistral sur la dislocation d'une famille. L'une des
grandes reussites de ce texte reside dans le portrait des enfants, affrontant
chacun a leur façon le deuil de leur pere, figure tutelaire, mais aussi dans
la force et la resilience dont ils font preuve, notamment lors de la
decouverte de la falsification de l'acte de deces.
Et puis il y a surtout l'etonnante figure de Jessalyn, la veuve aneantie a qui
tout le monde predit un avenir sombre, d'une tristesse insurmontable, et qui
surprendra toute sa famille dans une evolution aussi spectaculaire
qu'imprevisible...
Au-dela d'etre un roman bouleversant de verite sur le trauma psychologique
d'une famille, _La nuit. Le sommeil. La mort. Les etoiles_ aborde aussi le
racisme des forces de police aux États-Unis et la lutte des classes. Joyce
Carol Oates ose ainsi faire le portrait complexe d'une nation en pleine crise
identitaire, et place le lecteur face aux contradictions de la societe
americaine.
S'identifier pour envoyer des commentaires.