Le Chapeau de Mr. Briggs
Éditeur
Christian Bourgois éditeur
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Chapeau de Mr. Briggs

Christian Bourgois éditeur

Littérature étrangère

Offres

  • AideEAN13 : 9782267023060
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    19.99

  • AideEAN13 : 9782267023053
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    19.99

Autre version disponible

Le 9 juillet 1864, un chapeau, une canne et un sac sont retrouvés sous le siège ensanglanté du compartiment d'un train anglais. Le corps de l'employé de banque auquel ils appartenaient gît entre les voies. Chargés d'élucider le premier meurtre jamais commis à bord d'un train en Angleterre, les célèbres détectives de Scotland Yard doivent aller jusqu'à New York capturer un jeune Allemand, très vite suspecté. Bijoutiers, chapeliers, cheminots, tailleurs, prostituées et cochers se succèdent pour témoigner et tenter de reconstituer les événements, face à des juges dont le pouvoir n'aurait à craindre que celui de la presse. Sur fond de rivalité entre l'Angleterre et l'Allemagne, alors que sévit le débat sur la peine capitale, l'accusé parviendra-t-il à prouver son innocence ? S'inspirant d'un fait divers, Kate Colquhoun retrace à un rythme exalté une affaire de meurtre qui défraya la chronique à l'ère victorienne. « Enquête historique d'une grande vivacité sur un meurtre commis il y près de cent cinquante ans, portrait d'une Angleterre post révolution industrielle, et plus précisément de sa capitale tentaculaire, Le Chapeau de M. Briggs semble autant s'inscrire dans la lignée de De sang froid de Truman Capote, que dans la lignée des romans victoriens dont Kate Colquhoun a fait son miel tout au long de l'écriture de son livre. Un « récit sensationnel » à tous les sens du terme. » (Raphaëlle Leyris, Le Monde)
S'identifier pour envoyer des commentaires.