Opinion mining et ‎Sentiment analysis, Méthodes et outils
Éditeur
OpenEdition Press
Date de publication
Collection
Sciences Po │ médialab
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Opinion mining et ‎Sentiment analysis

Méthodes et outils

OpenEdition Press

Sciences Po │ médialab

Offres

  • Aide EAN13 : 9782821812277
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    8.99
L’ « opinion mining » est en passe de devenir une véritable industrie, tout
aussi stratégique que celle des sondages. Les promesses avancées sont
impressionnantes : la puissance de calcul des outils informatiques permettrait
de suivre toutes les évolutions de l’opinion sur le web en temps réel, quel
qu’en soit le volume. Plus encore, les capacités de traitement linguistique
permettraient de détecter les tonalités de tous les verbatims recueillis,
grâce aux méthodes dites de « sentiment analysis ». L’état de l’art des offres
commerciales et technologiques présenté dans cet ouvrage rend compte de cette
effervescence mais en souligne aussi la démesure, en veillant à distinguer les
résultats réels des slogans promotionnels quelquefois trompeurs. L’ouvrage
écrit par des chercheurs du médialab de Sciences Po, laboratoire spécialisé
dans le traitement des masses de données disponibles sur le web pour les
sciences sociales, permet aussi de resituer l’intérêt de ces nouveaux moyens
techniques pour la recherche, dans le cadre de ce qu’on appelle désormais les
« humanités numériques ». Enfin, soucieux de permettre à chaque lecteur de
prendre en main ces outils, certes puissants mais aux limites de validité bien
réelles, les auteurs décrivent pas à pas toutes les phases d’un projet
mobilisant les méthodes d’opinion mining, en précisant les pièges et les
impératifs d’intervention de l’expertise humaine, toujours nécessaire.
Largement illustré, cet ouvrage devrait encourager les chercheurs, les
professionnels de l’opinion et du marketing tout autant que les informaticiens
et spécialistes des « web studies » à échanger pour faire progresser ces
outils communs.
S'identifier pour envoyer des commentaires.