Bakounine jeune hégélien, La philosophie et son dehors
Éditeur
ENS Éditions
Date de publication
Collection
La croisée des chemins
Langue
français
Code dewey
335.83
Fiches UNIMARC
S'identifier

Bakounine jeune hégélien

La philosophie et son dehors

ENS Éditions

La croisée des chemins

Offres

  • AideEAN13 : 9782847884395
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    4.99
En octobre 1842, le jeune émigré russe Michel Bakounine publie « La Réaction
en Allemagne » dans les Annales allemandes d’Arnold Ruge. Cette brillante et
bruyante contribution aux débats de la gauche hégélienne utilise la Logique de
Hegel comme une logique du conflit qui exclut toute forme de médiation externe
entre les partis en lutte, Réaction et Révolution. Quelques mois plus tard,
l’article « Le communisme » consomme la rupture de Bakounine avec la
philosophie. Ultimes tentatives philosophiques pour penser une sortie de la
philosophie qui se présente désormais comme abandon de la théorie pour la
pratique, les deux lettres à Arnold Ruge de 1843 expliquent ce qui éloigne
Bakounine de la philosophie allemande, y compris de cette gauche hégélienne où
il n’aura fait que passer. Ces textes sont publiés pour la première fois dans
leur intégralité et dans une traduction qui rend justice à leur inscription
dans le courant jeune hégélien. Avec le commentaire qui les accompagne, ils
permettent de jeter un éclairage nouveau sur l’école jeune hégélienne. Ils
proposent en outre une conception radicale de la conflictualité et la
fondation philosophique d’un positionnement révolutionnaire. Enfin, ils
constituent un témoignage précieux sur les débuts de l’itinéraire intellectuel
et politique d’un révolutionnaire qui allait marquer son siècle.
S'identifier pour envoyer des commentaires.