La libération de l'Alsace septembre 1944 - mars 1945
EAN13
9791021005068
ISBN
979-10-210-0506-8
Éditeur
Tallandier
Date de publication
Collection
L'HISTOIRE EN B
Nombre de pages
352
Dimensions
21 x 14 x 3 cm
Poids
490 g
Langue
français
Langue d'origine
abkhaze
Fiches UNIMARC
S'identifier

La libération de l'Alsace septembre 1944 - mars 1945

Tallandier

L'Histoire En B

Indisponible

Autre version disponible

En juillet 1940, l'Allemagne annexe l'Alsace. Septembre 1944 : elle est la dernière partie du pays qu'il faut libérer. Pour Eisenhower, elle n'est qu'un champ de manœuvre pour conquérir l'Allemagne. Pour Hitler, c'est le Reich, elle doit être défendue à tout prix. Pour De Gaulle, c'est la région la plus chère au cœur de la nation. La libération de la plus grande partie de la France s'est effectuée en trois mois, celle de l'Alsace en demande le double. De septembre 1944 à mars 1945, les Alliés accumulent les difficultés : manque de logistique, mauvaises conditions climatiques, stratégie du large front défaillante... Et la Wehrmacht, pourtant inférieure en hommes et matériels, multiplie les attaques et les contre-attaques. Quand Eisenhower décide le retrait du 6e groupe d'armées américain, au moment de l'opération Nordwind, l'intervention énergique du général de Gaulle évite la catastrophe. Après six mois de combats acharnés, le bilan est lourd : 6 000 morts, 22 000 blessés et 3 000 disparus ou prisonniers. Mais la victoire conjointe de la 1re armée française et de la VIIe armée US efface enfin la défaite de 1940. C'est la fin de la dictature nazie, la France peut tenir son rang à la table des vainqueurs.
S'identifier pour envoyer des commentaires.